in

Mbappé conspué ? Le CUP a tranché

Mbappé conspué ? Le CUP a tranché

Kylian Mbappé va rejouer au Parc des Princes pour la première fois depuis que son départ du PSG à la fin de saison est acté. Le CUP a réfléchi à la manière dont il allait l’accueillir.

L’actualité du Paris Saint-Germain s’est un peu bousculée ces derniers jours. Sur le plan sportif, le club de la capitale est allé s’imposer à Nantes le 17 février dernier (0-2, 22e journée de Ligue 1), mais ce sont deux autres sujets majeurs qui ont occupé les discussions. Avec tout d’abord la disparition d’Artur Jorge, entraîneur historique du PSG dans les années 90. Et en second lieu, la confirmation du départ de Kylian Mbappé au terme de la saison actuelle. Restait à savoir comment les Ultras parisiens allaient réagir.

Quel accueil le CUP allait-il choisir d’offrir à celui qui devrait selon toute vraisemblance rejoindre le Real Madrid cet été ? Pour le premier match du PSG au Parc des Princes depuis la révélation de l’information, les supporters ont tranché : ils ne siffleront pas leur pépite. Avant et durant le match disputé dimanche après-midi face au Stade Rennais (17h05), le CUP a surtout décidé de rendre un hommage sincère à Artur Jorge, disparu jeudi à l’âge de 78 ans, des suites d’une longue maladie.

En attendant l’officialisation

Concernant Mbappé, et selon les informations glanées par RMC, le Collectif Ultras Paris attend que l’annonce du départ de l’attaquant tricolore soit officielle avant de réagir. D’ici-là, il continuera à l’encourager comme le reste de l’équipe. Si les relations n’ont jamais été extrêmement chaleureuses entre les deux parties, Kylian Mbappé n’a par exemple pas eu droit au traitement de faveur appliqué par le CUP durant quelques temps à Lionel Messi et Neymar, sifflés à chacune de leur prise de balle sur la pelouse du Parc des Princes.

L’efficacité et l’importance de Kylian Mbappé l’ont toujours préservé. Cette saison encore, le PSG peut le remercier de continuer à enquiller les buts, lui qui est l’actuel meilleur réalisateur en championnat avec vingt-et-un buts au compteur, soit neuf de plus que son premier poursuivant, Alexandre Lacazette (12). Dimanche au Parc, le Bondynois ne sera pas sifflé. L’inverse aurait eu tout l’air d’être un comble.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *