in

Mbappé déclare la guerre au PSG 

Mbappé déclare la guerre au PSG 

Le torchon brûle entre Kylian Mbappé et le PSG. En signifiant ce lundi sa volonté de ne pas prolonger, l’attaquant tricolore s’est mis à dos les dirigeants qatariens, rapporte L’Equipe.

On parle là de « casus belli », soit une véritable déclaration de guerre révélée ce lundi soir par L’Equipe. Kylian Mbappé a fait savoir officiellement au PSG, par courrier, qu’il ne lèverait pas l’option d’une année supplémentaire au terme de la saison qui s’annonce. Autrement dit, dans l’esprit du prodige tricolore, la donne est claire: l’exercice 2023-2024 sera son dernier dans les rangs du club de la capitale.

« La saison 2022-2023, ponctuée par ce que le capitaine des Bleus a perçu comme des promesses non tenues en matière de recrutement l’été dernier, a laissé des traces, narre le quotidien sportif suscité. Le champion du monde, qui aura 25 ans en décembre, mesure le temps qui passe. » Au PSG, c’est bien la stupeur qui prédomine ce soir. L’état-major parisien ne s’attendait pas à une telle annonce. Si précoce qui plus est.

Une vente cet été envisagée

« L’envoi de cette lettre a été perçu très fraîchement par les dirigeants, note L’Equipe, qui va plus loin encore dans l’interprétation des premiers signaux émis en provenance du Qatar. La lettre envoyée par la star est perçue comme un signal très négatif et presque comme un « casus belli ». Le PSG, lassé de cette situation, affichait ce lundi soir sa fermeté, avec un deal très clair: soit Mbappé donne des signes positifs pour une prolongation, soit il sera vendu dans les semaines à venir. »

L’entourage du buteur de l’équipe de France n’a pas souhaité réagir pour l’heure à cette posture réflexe du PSG. Reste à observer les conséquences de ce séisme dans les jours qui viennent. En l’état, Kylian Mbappé, en fin de contrat en juin 2024, sera libre de négocier avec qui bon lui semble dès le 1er janvier prochain. Mais cet improbable bouleversement ouvre incontestablement la porte à un départ prématuré cet été. Ce week-end, le président du Real Madrid, Florentino Perez, confessait l’intérêt intact de son club. « Mais pas cette année… » La donne vient sans doute de changer.

What do you think?