in

Mbappé, c’est fini

Mbappé, c’est fini

Kylian Mbappé et Luis Enrique ont enterré la hache de guerre après la belle victoire décrochée par le PSG sur la pelouse de la Real Sociedad (1-2).

Comme sur le terrain, Kylian Mbappé a été le premier à frapper. Auteur des deux buts inscrits par le PSG à Anoeta et logiquement désigné homme du match, le Bondynois a en effet assuré n’avoir aucun problème avec Luis Enrique lorsqu’il lui a fallu répondre aux questions de Canal+ à l’issue de la rencontre.

« Il n’y a aucun problème  avec lui, même si les gens peuvent le penser. J’ai bien des problèmes, mais le coach n’en est pas un », a-t-il ainsi lancé, assurant que cette prestation XXL n’avait pas valeur de message après les récents événements l’ayant opposé à Luis Enrique: « Je n’ai pas de message particulier. C’est juste que je veux toujours jouer la ligue des Champions. C’est une compétition très importante et j’essaye de toujours performer. Des fois j’y arrive, d’autres fois, mais je ne serai jamais un joueur qui se cache. »

Inévitablement interrogé au sujet de son attaquant vedette, qu’il n’avait pas hésité à piquer ces dernières semaines après l’avoir mis sur le banc à Nantes, dans la foulée de l’annonce de son départ, puis en le remplaçant contre Rennes ou à Monaco, Luis Enrique a lui aussi enterré la hache de guerre, se montrant cette fois dithyrambique avec le champion du monde tricolore.

« Nous n’avons aucun problème »

« J’avais déjà mon opinion sur lui, c’est le meilleur joueur au monde », a-t-il soufflé, ajoutant au sujet de son départ: « Il va marquer 50 buts, faire 25 passes décisives avec n’importe quel entraîneur, n’importe quelle équipe. Apparemment, son futur immédiat ne sera pas là donc on va devoir tester d’autres solutions. »

« Kylian a toujours le même investissement », a-t-il également souligné au micro de RMC Sport, réfutant tout problème avec son joueur: « Nous n’avons aucun problème, nous essayons de faire le meilleur pour l’équipe. Aujourd’hui il a été exceptionnel, il a joué pour ses équipiers. C’est un bon moment pour nous tous. » Même volonté d’apaisement en conférence de presse. « Mbappé n’a pas besoin d’être géré, il se gère lui-même. Aujourd’hui, il avait un positionnement plus fixe qu’habituellement. D’habitude, il a plus de libertés. Aujourd’hui, il était plus sur le côté gauche. Mais face au but, il est létal. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *