in

Mbappé, gros problème confirmé

Mbappé, gros problème confirmé

Dans la lignée de ses dernières sorties, Kylian Mbappé a livré un non-match, mercredi, lors du choc face au FC Barcelone.

Kylian Mbappé vit décidément un début de printemps pour le moins compliqué. Totalement passé au travers avec l’équipe de France lors des deux matches contre l’Allemagne et le Chili, le Bondynois n’est pas plus inspiré avec le PSG. Au retour de la trêve internationale, le champion du monde tricolore avait ainsi été fantomatique lors du Classique et s’il avait marqué le but de la qualification en Coupe de France face à Rennes, il s’était montré particulièrement maladroit, manquant même un penalty.

Mais ce choc contre le Barça devait sonner son grand réveil. « « C’est le moment pour les grands joueurs, donc je suis prêt et bien sûr, comme d’habitude, je ne vais pas me cacher, a-t-il ainsi lancé dans une interview accordée à Téléfoot, dimanche. Chaque année, à cette période-là, c’est un tournant de la saison. A la fin du mois d’avril, on aura une indication sur quel type de saison on est à peu près susceptibles de faire. Vu la dynamique qu’on a actuellement, je suis sûr qu’on va tout donner.»

Un problème collectif

Force est de constater que les paroles de l’ancien Monégasque n’ont pas été suivies d’effet. Kylian Mbappé a en effet été totalement transparent, ne parvenant pas à peser sur les débats. Incapable de prendre en défaut le marquage adverse, il n’a jamais pu être servi dans de bonnes conditions. Et bien muselé par Jules Koundé dans son couloir gauche, il n’a jamais provoquer, se contentant de passe stérile, même s’il est à l’origine du but d’Ousmane Dembélé.

Pour ce qui pourrait être son dernier match au Parc des Princes, Kylian Mbappé a failli, ne cadrant aucun tir et ne réussissant qu’un seul de ses cinq dribles tentés et accumulant pas moins de 14 ballons perdus. Pour autant, il peut toujours compter sur le soutien affirmé de son capitaine, Marquinhos rejetant la faute sur l’équipe.  « Je ne suis pas là pour juger mes coéquipiers, a lancé le défenseur brésilien. Nous, on peut s’en parler dans le vestiaire. S’il a été moins précis ce soir, c’est peut-être parce que le ballon n’est pas arrivé au bon moment, au bon timing. Je n’aime pas analyser personnellement une performance. Je pense que l’équipe peut faire beaucoup mieux. Si l’équipe est mieux, les individualités vont s’en sortir après. »

Et le son de cloche était le même dans la bouche de Luis Enrique. « Je ne veux pas parler d’un joueur individuellement. Je préfère parler de mon travail, l’entraîneur est responsable du résultat, on n’a pas à parler d’un joueur en particulier, a-t-il soufflé. Je suis le seul à voir tous les entraînements, c’est pour ça que j’ai le poste, je suis l’entraîneur, et je pensais que ce que j’avais choisi pour commencer était la meilleure solution pour gagner ce match. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *