in

Mbappé, jackpot en vue pour l’Etat français ?

Mbappé, jackpot en vue pour l’Etat français ?

Le salaire astronomique que serait prêt à proposer le PSG à Kylian Mbappé a de quoi faire saliver le Trésor public. 

Qui d’autre que lui ? Mardi soir, dans un match de gala face au Real Madrid, Kylian Mbappé a une fois de plus éclaboussé de sa classe l’Europe entière en offrant une précieuse victoire à son Paris Saint-Germain (1-0) d’un éclair de génie au bout du bout du temps additionnel. De quoi faire taire tous ceux qui pensaient que le gamin de Bondy serait quelque peu déstabiliser, lui qui est annoncé avec insistance du côté de la Casa Blanca la saison prochaine.  

Bientôt le joueur le mieux payé du monde ? 

Oui mais voilà, le PSG a visiblement pas dit son dernier mot, espérant encore convaincre son joyau de prolonger, même pour une courte durée. Et pour faire craquer le prodige de 23 ans, les hauts décisionnaires du club francilien seraient enclins à lui offrir un salaire de 1,2 million d’euros par semaine, soit plus de 60 millions d’euros par an, rapporte ce jeudi The Independent. L’ancien Monégasque deviendrait alors le joueur le mieux payé du monde, et même de tous les temps !  

« Entre 28 et 35 millions » pour l’Etat  

Par ailleurs, selon les calculs de Pierre Rondeau, économiste du sport, si Kylian Mbappé venait à conclure un tel accord avec le PSG, cela serait une bénédiction pour les caisses de l’Etat. « Hors clause particulière, niche fiscale et/ou paiement en DIC, ça peut quand même faire entre 28 et 35 millions d’impôts et de cotisations », a-t-il écrit sur Twitter. Des sommes qui ne sont pas négligeables et ce n’est pas le ministère des Comptes publics qui devrait dire le contraire.

Bon après, hors clause particulière, niche fiscale et/ou paiement en DIC, ça peut quand même faire entre 28 et 35 millions d’impôts et de cotisations https://t.co/P9MiA2xunG

— Pierre Rondeau (@PierreR0ndeau)

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *