in

Mbappé, l’incompréhension est totale

Mbappé, l’incompréhension est totale

Buteur lors de la défaite subie par le PSG contre Lorient (1-3), dimanche au Parc des Princes, Kylian Mbappé a profité d’un étrange moment de flottement, expliqué par Yvon Mvogo.

Ce n’est évidemment pas le plus beau, mais le but inscrit par Kylian Mbappé contre Lorient, dimanche au Parc des Princes, est sans aucun doute l’un des plus étranges de ce début d’année. Et même s’il n’a pas suffi à sauver l’honneur des joueurs de Christophe Galtier, humiliés sur leur pelouse (1-3), il était sur toutes les lèves après la rencontre. Il faut dire que l’action ayant amené la 23e réalisation de l’attaquant parisien cette saison en Ligue 1 était assez confuse, voire surréaliste.

Alors que les Merlus menaient 1-0 grâce à Enzo Le Fée (15e), le champion du monde 2018 a surgi de nulle part pour égaliser en profitant de la naïveté d’Yvon Mvogo (29e). Suite à une action confuse dans la surface, le portier des Merlus a récupéré le ballon et, pensant que M. Brisard avait interrompu les débats, l’a placé devant lui pour dégager. Mais au moment de prendre son élan et relancer, le gardien lorientais a vu l’ancien prodige de Bondy s’emparer du cuir et marquer.

« Ce fait de jeu rend la victoire encore plus belle »

Les protestations des Bretons auprès de l’arbitre n’y ont rien changé. « C’est une incompréhension totale, a expliqué Yvon Mvogo en zone mixte après la rencontre, des propos relayés par nos confrères du Télégramme. J’ai cru que l’arbitre avait sifflé, car je le vois avec le sifflet en bouche et il avait levé la main. Je pensais qu’il avait sifflé une simulation de Mbappé (sur l’action précédente). Je vais le relever et je pose le ballon au sol en pensant pouvoir jouer long. D’où mon incompréhension… »

Et d’ajouter: « J’ai tout de suite couru vers l’arbitre, qui me dit qu’il n’a jamais sifflé et que le but est valable. » Une bourde heureusement pour le FCL sans conséquence puisque Darlin Yongwa (39e) et Bamba Dieng (88e) ont ensuite trouvé la faille. « Ce fait de jeu rend la victoire encore plus belle », a savouré Yvon Mvogo. « L’arbitre dit qu’il n’a pas sifflé, et dans le brouhaha du stade on a envie de le croire, il n’y a pas de raison… », a quant à lui commenté l’entraîneur lorientais Régis Le Bris.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *