in

Mbappé, les lourdes accusations contre Luis Enrique 

Mbappé, les lourdes accusations contre Luis Enrique 

Pour beaucoup, le piètre match livré par Kylian Mbappé, mercredi, face au Barça doit beaucoup à sa gestion par Luis Enrique.

Aucun tir cadré, 14 ballons perdus et un seul dribble réussi sur les cinq tentés: le bilan statistique de Kylian Mbappé, mercredi, face au Barça est un bon résumé de sa prestation livrée sur la pelouse du Parc des Princes. Mais plus encore que ces chiffres, c’est bien le sentiment d’impuissance émanant de l’attaquant parisien qui a marqué les esprits. L’ancien Monégasque a été transparent et confirmé ses difficultés actuelles, lui qui a également été dans le dur avec les Bleus face à l’Allemagne ou le Chili et a totalement raté son dernier Classique, il y a dix jours.

Mais à en croire de nombreux observateurs, cette méforme est essentiellement due à sa gestion par Luis Enrique, désigné premier responsable de la situation. « Il ne peut pas faire un match comme ça en étant le leader d’attaque du PSG. Il a été moyen ce soir. Mais encore une fois, on avait parlé de la gestion de Luis Enrique. Je ne veux pas revenir dessus, mais quand vous avez un joueur qui ne joue pas contre Clermont, qui sort contre Marseille, qui est géré à la 60e minute… On peut le tourner dans tous les sens, mais à un moment il y a forcément une baisse d’intensité », a ainsi estimé Habib Beye au micro de Canal+, ajoutant: « cette gestion m’interpelle, je l’ai trouvé éteint ce soir. »

Il faut des combattants

Pour Daniel Riolo, si Luis Enrique est bien à mettre sur le banc des accusés dans l’affaire Mbppé, ce sont plutôt ses choix tactiques qui sont en cause. « Il faut des combattants. Pourquoi tu mets Ruiz et Lee? Tu sais très bien qu’ils ne le feront jamais. Envoie moi Ugarte et Zaïre-Emery dès le début et libère moi ceux de devant. A moins d’avoir une équipe d’un niveau incroyable qui peut se passer de chiens au milieu de terrain…», a-t-il confié sur RMC.

Et le polémiste d’insister sur les erreurs commises par Luis Enrique. « Il en a deux qui peuvent faire ça et il ne les met pas contre le Barça parce qu’il pense qu’il va dominer le Barça. Tu te rends compte de la prétention du mec? Il se dit qu’il va y arriver au milieu avec Lee, Ruiz et Vitinha », a-t-il lancé.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *