in

Mbappé menacé de mort 

Mbappé menacé de mort 

La fresque géante installée sur un immeuble de Bondy a été l’objet de tags ce week-end, une des inscriptions s’en prenant directement au champion du monde tricolore.

Le climat est bouillant à Bondy. Conséquence de la campagne pour l’élection municipale qui doit se dérouler à la fin du mois en raison de l’annulation de l’élection de Stephen Hervé (LR) en juin 2020, qui avait ravi la mairie à Sylvine Thomassin (PS), en poste depuis 2011. Les rapports entre les deux adversaires sont particulièrement tendus et ce alors que l’ancienne maire s’est affichée à plusieurs reprises aux côtés de Kylian Mbappé, dont elle connait bien la famille, installée dans la cité de Seine-Saint-Denis depuis des décennies.

La tension est telle que la fresque géante qui trône sur un immeuble de Bondy a été vandalisée ce week-end. Des tags y ont été inscrits. « Thomasin nique ta mère», pouvait-on notamment lire, ce qui renvoie évidemment à la campagne municipale. L’autre tag prenait, lui, à partie Kylian Mbappé, le héro bondynois. « Mbappé tes mor » (Mbappé t’es mort), a-t-il été inscrit, créant un certain émoi dans le quartier.

Il s’agirait de se ressaisir un peu

L’ancienne maire n’a pas manqué de réagir. « Les attaques dont je suis l’objet sont déjà inacceptables et m’atteignent chaque jour en tant que femme, mère, personnalité politique, a-t-elle fait savoir dans un message posté sur Facebook. Mais quand on menace de mort quelqu’un qui n’a rien à voir avec la politique pour la seule raison qu’il est un de mes proches, c’est insupportable. Ces méthodes, en plus d’être lâches et médiocres, sont une nouvelle atteinte à la démocratie et démontrent le climat nauséabond entretenu par mes opposants depuis des mois. Cette fresque était un magnifique symbole, un appel à croire en ses rêves et toujours se battre pour les atteindre. Aujourd’hui, c’est aussi ce message d’espoir qui a été abîmé. »

Si le joueur du PSG n’a pas réagi, il n’a pas forcément été étonné de ces menaces. La faute aux attaques dont a été victime une jeune fille malade, Camille, sur les réseaux sociaux après lui avoir simplement souhaité une bonne année. Un déferlement qui l’a cette fois incité à pousser un coup de gueule. « La violence des commentaires pour une gamine… On est vraiment en train de toucher le fond. Il s’agirait de se ressaisir un peu », a-t-il écrit après avoir souhaité une bonne année et rendu hommage à la jeune fille.

Lire aussi :Mbappé pousse un énorme coup de gueuleLa Liga a besoin de Mbappé

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *