in

Mbappé, le message ferme envoyé au PSG

Mbappé, le message ferme envoyé au PSG

Le président de l’UNFP, Philippe Piat, a rappelé à l’ordre le Paris Saint-Germain dans son conflit qui l’oppose à Kylian Mbappé.

Le bras de fer se poursuit entre Kylian Mbappé et le PSG. En décidant de priver l’attaquant tricolore de la tournée estivale au Japon et en Corée du Sud, le club de la capitale a sortir les muscles. Mais pas de quoi impressionner le gamin de Bondy, qui n’a pas changé sa ligne de conduite, désirant toujours quitter les champions de France l’été prochain libre. Mais, de leur côté, les dirigeants parisiens ne l’entendent pas de cet oreille et ont ouvert la porte à un départ de leur star lors de ce mercato si cette dernière ne souhaite pas prolonger son bail. Sous peine de ne pas le faire jouer de la saison. 

« Une guerre d’usure » se profile pour le président de l’Union nationale des footballeurs professionnels, Philippe Piat, qui a tenu faire passer un message ferme aux pensionnaires du Parc des Princes. « La situation réglementaire permet au club de faire avec son effectif tel qu’il le veut. Après le 1er septembre, il faut que les choses reviennent. C’est une coïncidence que le mercato s’arrête au 1er septembre. Ça permet au club de gérer son effectif jusqu’à un moment donné. Après cela, il ne peut pas faire comme il veut », a d’abord lancé Philippe Piat, avant d’adopter un ton un peu plus menaçant envers le PSG », a ainsi lâché le boss de l’UNFP dans un entretien accordé à RMC. 

« On sera obligé de demander le respect des textes »

Et d’ajouter: « Si les deux parties ne se sont pas mises d’accord sur une sortie de crise, on sera obligé de demander le respect des textes. Le respect des textes, c’est de permettre à Mbappé de s’entraîner normalement, probablement d’obliger le club à le faire jouer car sinon, ce serait un harcèlement. Cela deviendrait illégal sur le plan du droit du travail. Quand il s’agit d’un joueur pas très connu, on peut faire croire qu’il n’est pas en forme. En ce qui concerne le meilleur joueur du monde, ce n’est pas possible de laisser croire que ce n’est pas pour des raisons de sanction. Le texte auquel je fais allusion prévoit des sanctions si un joueur est mis sur la touche pour des raisons qui ne sont pas sportives. Des procédures seront mises en œuvre. » le PSG est prévenu…

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *