in

Mbappé, le Real dit non 

Mbappé, le Real dit non 

Enorme sensation ce jeudi soir: le Real Madrid ayant officialisé sa position quant au programme estival de  Kylian Mbappé.

Coup de tonnerre dans le landerneau du ballon rond  ! Alors que l’avenir de Kylian Mbappé est en jeu – l’intéressé, en fin de contrat, ayant signifié ses envies d’ailleurs au PSG et semblant promis au Real Madrid – la Maison blanche a mis les choses au clair avec autorité ce jeudi.

Selon les informations de L’Equipe, l’institution dirigée par Florentino Perez a écrit à la Fédération française de football pour lui faire part de sa position quant à l’échéance olympique cet été. En substance, le Real Madrid refuse tout bonnement de libérer ses joueurs pour les JO de Paris.

Aucune obligation pour le Real

Autrement dit, si Kylian Mbappé rallie la cause merengue lors de l’intersaison, il ne lui sera pas possible de disputer l’Euro avec les Bleus de Didier Deschamps puis les Jeux Olympiques avec les Espoirs sous la houlette de Thierry Henry. Les Jeux 2024 ne figurant pas au calendrier Fifa, les clubs en effet n’ont nullement l’obligation de laisser leurs joueurs à la disposition des fédérations.

Pendant les JO, qui débuteront le 24 juillet prochain, le Real Madrid a prévu de participer à une tournée estivale sur la côte Est des Etats-Unis. Et le président Perez n’imagine pas une seconde réaliser ce périple dédié à la communication et au marketing sans sa nouvelle prise de guerre. Il y a peu, Kylian Mbappé avait pris soin de préciser que la décision, en dépit de son envie, ne lui appartenait pas, et qu’il n’irait pas au clash avec son employeur. Quel qu’il soit.

Deschamps et Henry fatalistes

Ce jeudi en conférence de presse, le patron de l’équipe de France Didier Deschamps ne se faisait aucune illusion sur la question: « N’oublions pas ce qui s’est passé avec les derniers JO et le refus des clubs de libérer leurs joueurs. Les clubs français vont être plus sensibilisés du fait que ce soit à Paris. Les clubs étrangers, ça leur passe au-dessus de la tête, les JO à Paris. »

Thierry Henry aussi semblait s’être fait une raison sur l’antenne de la chaîne L’Equipe. « Je peux tout comprendre. Il faut assimiler une chose: la décision vient du club. Je ne dis pas que ça va être pareil pour tout le monde. A l’arrivée, tu n’as pas de carte en main. Les équipes ont besoin de leurs joueurs en début de saison. Les équipes à l’étranger ne pensent pas aux JO et à nous non plus mais à elles. »

What do you think?