in

Mbappé, "une sorte de punition"

Mbappé,

Le fait que Kylian Mbappé soit remplacé en cours de match ne viendrait pas uniquement d’un déclin de ses performances.

La sortie de Kylian Mbappé, à la mi-temps de la rencontre entre Monaco et le Paris Saint-Germain, continue à faire couler beaucoup d’encre. La majorité des consultants sportifs s’exprimant à ce sujet ne comprennent pas le choix de Luis Enrique. C’est notamment le cas d’Alain Roche.

« Je ne comprends pas. C’est une sorte de punition de l’entraîneur ou des dirigeants. C’est inapproprié de faire cela à quatre jours du match contre la Real Socieadad », a déclaré l’ancien défenseur de l’équipe de France sur Canal+. Effectivement, la thèse de la punition donnée par les dirigeants au natif de Bondy se tient. Selon L’Equipe de ce lundi, Nasser Al-Khelaïfi aurait vraiment du mal à digérer ce qu’il considère être une « trahison » de la part du numéro 7 parisien.

« Un affront »

« On ne dit pas non à Nasser Al-Khelaïfi ou au Qatar. D’ordinaire, quand ils veulent quelque chose, ils l’obtiennent. Le refus de Mbappé est vécu comme un affront, une trahison », témoigne un spécialiste du Qatar dans le colonnes du quotidien sportif. Sous QSI, rares sont les joueurs à avoir pu quitter le PSG au moment où ils l’auraient souhaité, notamment Edinson Cavani, Thiago Silva, Marquinhos, Neymar ou Marco Verratti.

Depuis que l’annonce de son départ a été rendue publique, Kylian Mbappé ne dispose plus du même statut aux yeux de Luis Enrique. L’entraîneur du club de la capitale n’hésite plus à le sortir en cours de match, comme cela a été le cas vendredi dernier à Monaco.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *