in

Mbappé, "il ne dit pas toute la vérité"

Mbappé,

La situation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain continue d’être beaucoup commentée en Espagne. La presse cherche à décrypter la communication et les motivations du joueur.

Il veut rester, mais n’a pas souhaité activer son année en option qui lui aurait permis de porter le maillot parisien jusqu’en 2025. Telle est pour l’heure la situation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain. Libre dans un an, l’attaquant n’a donc pas voulu s’engager une saison de plus et aurait dans l’idée de partir libre l’été prochain. Peut-être au Real Madrid, comme semble le penser nombre d’observateurs, et notamment ceux situés de l’autre côté des Pyrénées. Pour autant, les choix du joueur tricolore et sa communication laissent dubitatif une partie de la presse espagnole.

Ce dimanche dans ses colonnes, AS s’est de nouveau penché sur le cas Mbappé. Et la première réflexion à son encontre a été directe : « Il ne ment peut-être pas, mais il ne dit pas non plus toute la vérité. » Parlant de « profond bourbier« , le site sportif s’est dit perdu par la communication et les atermoiements du champion du monde 2018 oscillant entre « je reste » et « soit je renouvelle, soit je pars« . Et si le média s’est montré particulièrement circonspect, c’est aussi parce qu’il s’est rappelé l’épisode de l’an passé et du retournement de veste de l’attaquant. Bien décidé à filer au Real Madrid durant des mois, Kylian Mbappé avait changé d’avis dans les derniers jours de son contrat et avait finalement prolongé à Paris.

Madrid observe

AS attend donc de connaitre le fin mot de l’histoire et ne veut plus s’avancer avant son dénouement. Il en a par ailleurs profité pour ressortir un sondage réalisé par ses soins il y deux semaines, dans lequel il était demandé aux supporters madrilènes s’ils avaient pardonné à Mbappé sa non-venue de l’été dernier. 41% avaient encore répondu par la négative. Quant au Real Madrid, il attend patiemment de voir comment les choses vont évoluer. L’intention première du président Florentino Perez est d’attendre 2024 pour recruter « gratuitement » Kylian Mbappé, mais d’après le média espagnol, il n’est pas à exclure de voir Madrid casser sa tirelire dès cet été pour s’offrir les services de l’ancien monégasque. Paris en demandera alors 200 millions d’euros.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *