in

Mercato L1; Mbappé victime de l’armée numérique du PSG  ?

Mercato L1; Mbappé victime de l’armée numérique du PSG  ?

Kylian Mbappé a quitté le PSG en

mauvais termes avec la direction, guère épargné du reste par une

partie des supporters parisiens. Un constat qui interpelle Bixente

Lizarazu.

En sept ans au PSG,

Kylian Mbappé a grandement contribué au rayonnement national et

international du club de la capitale. Bien plus que les stars

confirmées à leur arrivée que sont les Lionel Messi ou Neymar. Pour

autant, l’intéressé, qui s’est officiellement engagé en

faveur du Real Madrid, laisse un goût d’inachevé à bon

nombre de partisans parisiens. Son départ étant particulièrement

mal vécu du reste par la direction qatarienne du club.

« Au vu de ce qu’il s’est passé, c’était pour moi la

saison de trop et cela aurait été finalement mieux qu’il parte

avant, note Bixente Lizarazu dans une chronique dédiée à

L’Equipe. J’ai même été surpris par la virulence des réactions

sur les réseaux sociaux, sans aucune forme de nuance et

d’objectivité. Je me suis parfois demandé si l’armée numérique

autour du PSG n’était pas encore en action… »

« Il faut absolument siffler la fin de la

récré »

Aux yeux de l’ancien latéral gauche des Bleus, l’équipe de

France pour Mbappé constitue le sas de décompression

idéal. « Avec les Bleus, il retrouve un cocon, un

environnement familial. Didier Deschamps sait comment le mettre

dans les meilleures conditions possibles. […] Il doit

désormais retrouver plus de calme, de sérénité, mais parfois ça ne

se fait pas du jour au lendemain. Quand on a vécu une saison avec

autant de tension, ce n’est pas évident de switcher aussi

facilement. Mercredi, à Metz, on l’a senti libéré, délivré d’un

environnement devenu toxique au PSG, content d’être là. En

conférence de presse, on peut surjouer le sourire, parfois tenter

de se convaincre soi-même. Dans le jeu, on ne peut pas

tricher. »

Seul l’Euro 2024 avec les Bleus désormais doit compter pour le

capitaine de la sélection tricolore. « Cette semaine lui

permet de régler les dossiers, de faire reset. En revanche, après

ce match contre le Canada, il faut absolument siffler la fin de la

récré. Le PSG, c’est fini, maintenant c’est l’Euro avec la France.

Le Real, ce sera pour plus tard. Il est très important pour lui et

le staff des Bleus de bien cadrer les choses, pour ne pas se

tromper d’objectif ou se disperser. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *