in

Messi balance sur le PSG 

Messi balance sur le PSG 

Présent en conférence de presse à l’avant-veille de la finale de la Leagues Cup disputée par l’Inter Miami, Lionel Messi en a remis une couche sur son passage à Paris.

Lionel Messi a retrouvé le sourire. Après deux saisons compliquées dans la capitale, le septuple Ballon d’Or revit à l’Inter Miami. Sur le terrain, où il affole de nouveau les compteurs comme en témoignent ses neuf buts en six matches, comme en dehors, où sa famille s’est parfaitement adaptée à la vie floridienne.

De passage en conférence de presse à l’occasion de la finale de la Leagues Cup que l’Inter Miami disputera ce samedi face à Nashville, Lionel Messi est d’ailleurs revenu sur son adaptation express. « Nous sommes encore en train de nous installer. Nous n’avons pas encore la maison dans laquelle nous allons vivre pour de bon. Mais l’adaptation a été très facile, a-t-il souligné. Les gens rendent les choses très faciles, du club aux fans que je rencontre dans la rue. La ville dans laquelle nous nous trouvons est spectaculaire et nous permet de vivre la journée en paix et avec beaucoup de bonheur. »

C’était compliqué

S’il a pris soin de ne pas s’étaler, l’Argentin n’en a pas moins évoqué une nouvelle fois ses difficultés dans la capitale. « Nous sommes en train de nous installer. Mes enfants vont bientôt commencer l’école. C’était beaucoup plus facile que nous le pensions, nous avions vécu l’expérience de Barcelone à Paris. C’était compliqué, mais c’était différent », a-t-il expliqué.

Et ce passage à Paris a été d’autant plus difficile qu’il n’était pas voulu, de son propre aveu. « Comme je l’ai dit à l’époque, mon départ pour Paris n’est pas quelque chose que je souhaitais. C’était du jour au lendemain. J’ai dû m’habituer rapidement à un nouvel endroit après tant d’années passées à Barcelone. C’était difficile, mais heureusement, c’est très différent de ce qui m’arrive aujourd’hui à Miami », a-t-il poursuivi, ajoutant : « J’étais déjà venu ici, en vacances, et je savais à quoi ressemblait la ville. J’aimais déjà le fait d’être à Miami. Cela m’a beaucoup rapproché. Pour l’instant, à cause des matchs qui se suivent, nous n’avons pas pu sortir et visiter. Je suis heureux et je profite de cette nouvelle étape dans ce pays. C’est quelque chose qui m’a toujours effleuré l’esprit. » 

What do you think?