in

Nagelsmann au PSG, c'est validé !

Nagelsmann au PSG, c'est validé !

Grand favori pour la succession de Christophe Galtier sur le banc du PSG, Julian Nagelsmann a reçu un soutien de taille.

Luis Campos est sur tous les fronts. Si l’actualité du PSG tourne autour de Kylian Mbappé depuis lundi soir et les révélations autour de la lettre envoyée par le Bondynois à ses dirigeants pour signifier son intention de ne pas activer l’option sur sa troisième année de contrat, le conseiller sportif du club de la capitale a d’autres dossiers à gérer. Les champions de France sont ainsi en passe de boucler une nouvelle arrivée, celle du Sud-coréen Kang-In Lee, qui devrait rejoindre Paris pour 12 millions d’euros.

Luis Campos s’active également pour boucler l’arrivée du nouvel entraîneur du PSG. A moins d’un improbable revirement, Julian Nagelsmann devrait succéder à Christophe Galtier, dont le départ a été acté. Si de nombreux détails restent à régler, dont la composition de son staff, les deux parties ont trouvé un accord de principe. Et pour Ibrahima Konaté, qui a été sous les ordres du technicien allemand lorsqu’il évoluait au RB Leipzig, les dirigeants parisiens ont visiblement fait le bon choix.

C’est un coach qui peut faire très très mal

« C’est un très bon coach, un très très très bon coach. A l’époque, il était encore jeune donc il avait certains défauts par rapport au relationnel avec certains joueurs. Mais je pense qu’en étant passé par le Bayern, il a dû emmagasiner beaucoup d’expérience. Il a une idée de jeu vraiment incroyable, et si les joueurs vont avec, c’est un coach qui peut faire très très mal, a-t-il ainsi confié au micro de RMC. Même si ça s’est mal fini avec le Bayern, quand on regarde les résultats en Ligue des champions, c’était pas mal je trouve ! Maintenant, s’il a le souhait de venir au PSG et que le PSG le veut, ça peut être quelque chose de beau. »

« C’était un coach qui avait son idée de jeu, a-t-il poursuivi. Quand on était à Leipzig, c’est vrai que c’est très facile de manier une équipe de jeunes. Après, quand t’arrives au Bayern, tu as de grands Monsieurs… Au PSG, c’est à peu près pareil. Avec la mentalité française… (rire)… on peut avoir de très bonnes surprises ! Mais ça fait partie du football, il faut savoir sauter dans le grand bain et prendre tous ces risques-là !  »

What do you think?