in

Neymar au cœur d’une nouvelle controverse

Neymar au cœur d’une nouvelle controverse

A son avantage face à Bordeaux, Neymar n’en a pas moins été à l’origine d’une polémique chez les Girondins.

Neymar a sans doute livré son meilleur match depuis le début de saison, samedi, à Bordeaux. Confirmant le redressement observé quelques jours auparavant face à Leipzig, le Brésilien s’est en effet offert un doublé en première période. De quoi permettre au PSG de signer un nouveau succès malgré une petite frayeur en fin de match (3-2). Très en jambes, Neymar a fait mal à la défense bordelaise mais également à Jean Onana, le milieu de terrain camerounais.

Lire aussi : Neymar, objet d’une fake-news

 

Le natif de Yaoundé, arrivé cet été en Gironde, a en effet commis l’erreur d’échanger son maillot avec l’ancien Barcelonais dès la mi-temps du match. Un geste condamné par de nombreux supporters bordelais sur les réseaux sociaux. A tel point que l’ancien Lillois en a été quitte pour faire amende honorable sur Instagram.

On fait tous des erreurs

« On fait tous des erreurs et c’est grâce à elles qu’on en tire des leçons, a-t-il ainsi écrit. Samedi, j’ai demandé le maillot à Neymar avant le match pour un ami. A la mi-temps et au vu du score, j’aurais dû m’assurer que cela se fasse de façon discrète, soit dans les vestiaires afin d’éviter polémiques et/ou jugements. Cela s’est malheureusement fait au stade, au regard de tous. De ce fait, je tiens à m’excuser auprès de tous les supporters ainsi que tous ceux que j’ai pu offenser directement ou indirectement suite à cet acte. » 

Cette polémique n’est évidemment pas sans rappeler celle dont avait été l’objet Malcom, à l’été 2017 lorsqu’il était apparu tout sourire aux côtés de Neymar sur la pelouse du Parc des Princes alors que Bordeaux venait d’encaisser un cinglant 4-0.

Lire aussi :Le gros carton du PSGZidane, ça se confirme pour le PSG ! Un conflit entre le PSG et Messi ?

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *