in

Neymar, la grosse inquiétude

Neymar, la grosse inquiétude

Thierry Henry a fait part de son inquiétude au moment d’évoquer la santé mentale de l’attaquant du PSG, Neymar. 

Au cours d’un long entretien accordé au journal L’Equipe, Thierry Henry a évoqué un sujet sensible dans le milieu du sport: la santé mentale des athlètes de haut niveau. L’ancien attaquant d’Arsenal est notamment revenu sur le cas de Neymar, qui a par le passé partagé son mal-être en raison de la pression qu’il subit depuis de nombreuses années. 

« Neymar parle mais est-ce qu’on l’entend ? »

« Quand on analyse une action et qu’il ne s’est pas replacé, OK c’est un fait et il faut le dire. Oui, il est un peu moins bien… mais il y a des raisons, a-t-il confié. Neymar a souvent parlé dans ses dernières interviews de son bien-être, de la pression… Donc ma première réflexion était: « Est-ce qu’il est bien  » Ce n’était pas: il ne fait plus de petits ponts, de sombreros, il n’accélère plus… Il parle mais est-ce qu’on l’entend ? Il demande de l’aide, il y a des choses qui se passent dans sa tête, comme tout être humain. »

« On oublie trop cette dimension »

Le consultant vedette de Prime Vidéo a également évoqué la situation de Lionel Messi, qui a rejoint le Paris Saint-Germain l’été dernier après plus de vingt ans passés du côté de Barcelone. « Il faudrait le lui demander, je ne peux pas parler pour lui. Mais quand on parle de Messi ou de Neymar, de joueurs exceptionnels, on oublie trop cette dimension, a rappelé « Titi ».

Et d’ajouter: « Lorsque Lionel a pleuré en partant de Barcelone, ce n’était pas programmé. Quand tu penses que tu ne vas jamais partir de quelque part et que d’un coup ça arrive, ça crée un choc émotionnel. Les gens disent: « Oui mais ça va, il a tout ce qu’il faut à Paris. » Mais ce n’est pas si évident. Quand je suis parti d’Arsenal pour Barcelone (en 2007), il m’a fallu un an pour être bien… J’arrive blessé, je suis en période de divorce, je dois apprendre un nouveau système, vous mélangez tout ça, cela joue sur le mental. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *