in

Neymar, l’incroyable prime prévue dans son contrat

Neymar, l’incroyable prime prévue dans son contrat

Les révélations de la presse espagnole concernant la prime d’éthique perçue par le Brésilien au PSG donnent le tournis…

Sois poli et tais toi !  C’est ainsi que l’on peut résumer la prime d’éthique perçue par les joueurs professionnels. En attestent les nouvelles révélations parues ce lundi dans El Mundo concernant le contrat signé par Neymar au moment de son arrivée au PSG. Prêt à débourser les 222 millions d’euros de sa clause libératoire pour l’arracher au Barça, le club de la capitale n’avait pas regardé à la dépense pour convaincre le n°10 brésilien de s’engager avec les Rouge et Bleu.

Au total, ce sont pas moins de 489 millions d’euros sur cinq ans que les Parisiens avaient prévu de mettre sur la table pour le natif de Sao Paulo. Ce contrat originel prévoyait notamment un salaire annuel de 30 millions d’euros nets. Une somme à laquelle s’ajoutait donc notamment une prime d’éthique fixée mensuellement à 541 680 euros bruts, soit 375 00 euros nets.  Une prime annuelle de 4,5 millions d’euros à des conditions pouvant prêter à sourire.

Neymar ne doit pas dire du mal du club…

Le PSG ne demande en effet rien d’autre à Neymar qu’être aimable, disponible et souriant, notamment vis-à-vis des supporters qu’il doit prendre soin de saluer avant et après les matches. Le Brésilien doit également se garder d’émettre un avis négatif sur le club, le staff technique ou tout employé des Rouge et Bleu mais également de critiquer un choix tactique de son entraîneur ou de se livrer à une propagande politique ou religieuse à même de nuire à l’image du club.

Charge également à Neymar de se montrer ponctuel, de remplir ses obligations à l’égard du club et de ses sponsors, de s’acquitter de ses impôts, de ne pas prêter à la polémique sur les réseaux sociaux et de ne pas parier sur les matches de football ou de hand et enfin se montrer également sage sur les réseaux sociaux. Reste à savoir si Neymar a eu droit à sa prime d’éthique lorsqu’il a poussé pour revenir au FC Barcelone à l’été 2019 ou après ses publications sur les réseaux sociaux pour se plaindre de certaines décisions arbitrales…

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *