in

Neymar et Messi prennent les supporters du PSG pour « des merdes »

Neymar et Messi prennent les supporters du PSG pour « des merdes »

Le comportement de Neymar et Lionel Messi, après les rencontres du Paris Saint-Germain, agace particulièrement Daniel Riolo.

C’en est trop pour Daniel Riolo. Dans l’interview qu’il a accordé au streamer Zack Nani, où il en avait profité pour se payer une fois de plus Marco Verratti, le consultant de RMC s’est lâché sur les stars du Paris Saint-Germain, Neymar et Lionel Messi. La raison de sa colère ? La propension qu’ont le Brésilien et l’Argentin à filer directement au vestiaire dès le coup de sifflet final, au Parc des Princes, au lieu d’aller saluer les supporters parisiens.

Daniel Riolo y voit un énorme manque de respect. « Si tu es supporter du PSG aujourd’hui, tu ne peux pas accepter que des joueurs, comme Neymar ou Messi, ne saluent pas le public, a pesté Daniel Riolo. Le temps que ça demande d’être supporter d’un club, l’organisation… Oh putain, je ne suis pas une merde, viens me saluer ! Je vaux quelque chose, je participe à la vie de mon club. Toi, quand tu ne seras plus là, nous, on sera encore là. Nous, on sera encore au stade. Nous, on a vu les pires heures de ce club dans les années 2000. Contre Sochaux, on a failli crever un soir, j’étais à deux doigts de chialer parce qu’on a failli descendre en Ligue 2. Et toi, tu viens, t’es la vedette internationale et tu ne viens même pas saluer le public ? »

Selon Daniel Riolo, le supporter parisien qui tolère ce genre de comportement n’est pas un amoureux de son club. « Que les gens acceptent, ça me rend dingue, enchaîne-t-il. Le supporter qui dit que cela ne le touche pas… Mais t’es rien, tu n’es pas un supporter, tu ne vaux rien, t’es que dalle. Je suis sûr qu’il n’y a pas un Bad Gone, un Ultra à Marseille ou un membre des Winners qui accepte ça. Mais à Marseille… Jamais, jamais on aurait accepté un truc pareil. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *