in

Neymar et le PSG, « un sketch » selon Rothen

Neymar et le PSG, « un sketch » selon Rothen

Les passe-droits au PSG, voilà qui a le don d’agacer singulièrement Jérôme Rothen. En particulier face au cas Neymar.

Douze absents. C’est avec douze options en moins que Mauricio Pochettino doit composer ce lundi pour le match de reprise du PSG face à Vannes, en 16e de finale de la Coupe de France. Messi, Bernat, Danilo, Rico, Bitumazala (tous touchés par le covid-19), Neymar (blessé), Ramos (suspendu), Hakimi, Gueye, Diallo (CAN)… mais aussi Draxler et Letellier, autant d’éléments qui manquent à l’appel. Sans compter les Marquinhos, Di Maria, Paredes et Icardi à peine revenus de congés et pas forcément aptes au combat.

« Les retours tardifs, quand tu as beaucoup joué sur la première partie de saison et que le coach est satisfait des résultats – pas forcément du contenu, on en parle assez, même quand le PSG gagne – je n’en parle même pas. A condition bien sûr que ça passe contre Vannes, et ça devrait passer sinon c’est une faute professionnelle… », dixit Jérôme Rothen ce lundi sur l’antenne de RMC. En revanche, le laxisme dont fait preuve une nouvelle fois le club de la capitale dans la gestion de ses stars interpelle l’ancien Parisien.

Dans le viseur de Rothen, l’autorisation donnée à un Neymar convalescent de prolonger son séjour au Brésil jusqu’au 9 janvier. « Alors monsieur Neymar – on va même l’appeler mister maintenant – c’est un vrai sketch à lui tout seul  ! Et le club aussi c’est un sketch  ! Comment tu peux accepter ça d’un tel joueur qui joue encore 50% des matches ? J’ai regardé les stats sur les six premiers mois de la saison, ce sont les mêmes depuis quatre ans. 50% des matches joués mais un ratio de buts et passes décisives bien en-dessous de ce qu’il faisait que les autres années. Il est moins performant, c’est normal, tu prends de l’âge, des kilos… et quand tu t’arrêtes, tu n’as pas l’hygiène de vie adéquate. La récupération se passe moins bien qu’à 25 ans et quand tu fais des conneries, ça te rattrape forcément », note l’ex-international tricolore devenu animateur radio.

La responsabilité de Leonardo

« Ce qui est inadmissible de la part du club – et là j’en veux encore une fois au directeur sportif parce que c’est à lui de gérer ça, il n’a pas les mains liées, il faut arrêter de penser que ce sont les dirigeants ou le président qui l’empêchent de faire ça, ça et ça, non, c’est lui qui décide de tout  ! -c’est de donner l’aval à Neymar pour rester jusqu’au 9 janvier au Brésil pour se faire soigner. Mais où on est ? C’est incroyable. Leonardo est directeur sportif du PSG, l’un des plus grands clubs d’Europe au niveau des moyens. Tu veux gagner la Ligue des champions ? Pas de problème… Alors compare, va en Italie, va en Allemagne, en Espagne, en Angleterre, vois comment ça se passe  !  »

Et Jérôme Rothen de marteler: « Comment ça se fait que tu aies autant d’absents sur un match de reprise ? Il y a le covid, OK, mais les gars qui sont rentrés tardivement et qui ne sont pas aptes à jouer 90 minutes, ça n’arrive jamais dans les autres championnats  ! Même sur un petit match de Coupe d’Allemagne, regarde le Bayern, tu crois que ce n’est pas l’équipe type qui joue d’entrée ? Et là, ton joueur phare, ou l’un de tes joueurs phares, jamais tu ne le laisses se soigner à l’étranger  ! Il est en période de vacances ? Ce n’est pas normal  ! L’image du PSG en pâtit encore. Toutes ces conneries sur les réseaux sociaux, le poker, les fêtes, le nouvel An… et maintenant il (Neymar, ndlr) va nous faire des vidéos où il lève des poids pendant 30 secondes pour nous dire « regardez, il se prépare athlétiquement parce qu’il va revenir à fond au mois de février… » Et certains vont tomber dans le panneau encore une fois  !  »

Lire aussi :La folle maison à 3M€ de NeymarL’incroyable appartement parisien de Mbappé

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *