in

Ousmane Dembélé, la réponse fracassante

Ousmane Dembélé, la réponse fracassante

Auteur d’un doublé lors de la victoire du PSG contre Lorient (1-4), mercredi soir en Ligue 1, Ousmane Dembélé a fait taire les critiques au sujet de son manque d’efficacité devant le but.

« Dembélé serait le meilleur joueur du monde s’il avait la finition de Mbappé. Mais Dembélé, il a la finition de Dembélé… » À l’instar de nombreux autres observateurs, sur X (ex-Twitter) notamment, Samir Nasri n’a eu aucun mal à identifier le point faible d’Ousmane Dembélé lorsque le vidéaste AmineMaTue l’a interrogé sur la question. Des critiques justifiées tant l’ailier du PSG a frustré les supporters parisiens par ses occasions manquées cette saison.

Arrivé à Paris l’été dernier, l’international français (26 ans) a attendu le 24 novembre dernier et la réception de Monaco au Parc des Princes pour inscrire son premier but en Ligue 1 sous ses nouvelles couleurs. Un déclic ? Pas vraiment puisque s’en est suivie une nouvelle traversée du désert d’une bonne vingtaine de matches toutes compétitions confondues. Jusqu’à la double confrontation face au Barça, en quarts de finale de la Ligue des champions.

« Les ballons arrivent et je les mets »

C’est effectivement contre son ancienne équipe que « Dembouz » s’est semble-t-il débloqué. Buteur à l’aller et au retour devant les Blaugranas, l’ancien espoir rennais a fait de nouveau parler la poudre sur la pelouse de Lorient, mercredi soir dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1. Avec, cette fois, un doublé à la clé (19e, 60e). Une première pour lui en club et en championnat depuis le 9 mai 2018 contre Villarreal, note le compte @Statsdufoot.

« C’est bien de marquer des buts, on me demande de marquer plus de buts, a réagi sur Prime Video le champion du monde 2018. Aujourd’hui (mercredi), je suis content. Je vais essayer de continuer à marquer des buts parce que les matches importants vont arriver. » A-t-il changé quelque chose à l’entraînement ? « Non, ce n’est pas un travail spécifique. Je me projette de plus en plus devant le but, les ballons arrivent et je les mets. » Aussi simple que ça.

Une efficacité qui tombe à pic pour le PSG. Ousmane Dembélé, qui n’avait plus trouvé le chemin des filets lors de trois rencontres consécutives depuis septembre 2018 selon Opta, offre à Luis Enrique des certitudes supplémentaires sur le plan offensif. Sa complicité avec Kylian Mbappé, passeur décisif sur son deuxième but face aux Merlus, pourrait faire des étincelles dans la dernière ligne droite de la saison, avec la C1 et la Coupe de France à aller chercher.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *