in

Paris s'incline face à Osaka, Neymar n'a pas joué

Paris s'incline face à Osaka, Neymar n'a pas joué

Le Paris Saint-Germain s’est incliné (3-2) face au Cereza Osaka ce vendredi.

Après une victoire face au Havre et un match nul contre Al-Nassr, le Paris Saint-Germain poursuivait sa préparation ce vendredi face au Cerezo Osaka. Toujours sans Mbappé écarté, ni Marco Verratti et Neymar, sur le banc au coup d’envoi, les Parisiens ont débuté la rencontre avec Hugo Ekitike titulaire en pointe, lui qui était resté sur le banc face à Al-Nassr.

Première mi-temps rythmée

En début de rencontre, les hommes de Luis Enrique sont bousculés par le pressing intense des joueurs d’Osaka, qui sont en trêve au milieu de leur saison en championnat japonais. Mais Paris trouve finalement la faille à la 17ème minute par Ekitike qui coupe la trajectoire d’une frappe Warren Zaïre-Emery et ouvre le score. Mais cinq minutes plus tard, le manque de communication entre Milan Skriniar et Danilo Pereira offre un duel à Jordy Croux face à Donnarumma, le Belge ne tremble pas et égalise pour son équipe. Malgré une domination dans la possession de balle, les joueurs de la capitale ne parviennent pas à se procurer d’occasion dangereuse et retournent au vestiaire sur un score nul.

Paris se saborde

Après seulement deux changements à la pause, le PSG reprend rapidement l’avantage grâce à Vitinha qui profite d’une magnifique remise d’un Ekitike doublement décisif. Mais les champions de France restent friables dans cette rencontre et concèdent de nouvelles occasions japonaises. peu après l’heure de jeu, Enrique procède à plusieurs changements avec notamment les entrées de Marco Verratti et Lucas Hernandez. Lequel se fera remarquer seulement trois minutes plus tard pour un ballon perdu juste à côté de sa surface qui mène à l’égalisation d’Osaka par Sota Kitano.

Les Parisiens se crispent et continuent de subir la forte pression exercée par leurs adversaires avant d’être une nouvelle fois punis. À la 79ème minute, l’arbitre laisse généreusement jouer après une faute sur Cher Ndour, Arai glisse le ballon à Shinji Kagawa, l’ancien de Manchester United vient nettoyer la lucarne depuis l’entrée de la surface et donne l’avantage à son équipe pour la première fois de la rencontre. Paris tente de réagir mais Ismaël Gharbi manque le complètement cadre sur sa tentative du gauche dans la surface.

Sans Neymar laissé sur le banc, Paris s’incline en amical pour la première fois depuis 2018 face à Arsenal, mettant fin à une série de 23 matchs amicaux sans défaite. Prochain rendez-vous mardi à Tokyo face à l’Inter Milan.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *