in

Paris a vacillé

Paris a vacillé

Le PSG a perdu sa demi-finale aller de Ligue des champions à Dortmund, ce mercredi soir, surpris par Fullkrug pour une défaite 1-0. Revanche attendue mardi prochain au Parc des Princes.

Invaincu dans son antre en Ligue des champions depuis novembre 2021, Dortmund promettait un sacré défi à des Parisiens qui cet automne, en effet, s’était heurtés à cette inflexibilité des Allemands lors de la phase initiale de la compétition (1-1). Malgré une relative maitrise des débats de la part des visiteurs dans le premier acte, les opportunités chaudes, de fait, étaient bien jaunes et noires.

Si Sabitzer, par deux fois, butait sur Donnarumma (14e, 44e), Fullkrug, lui, ne manquait pas de faire mouche, d’un superbe enchaînement contrôle-frappe en pleine course (1-0, 35e). Un malheur n’arrivant jamais seul, le PSG sur cette même action perdait sur blessure Hernandez. Potentiellement pour une grave lésion des ligaments du genou.

Le double poteau parisien

Incapable de cadrer le moindre tir dans l’acte initial, Paris fort heureusement se reprenait dans le second. A l’image de Mbappé et Hakimi qui, coup sur coup, sonnaient le bois de la cage des Borussen (51e). La poisse. Ruiz, ratant le cadre à deux reprises de la tête (56e, 87e), et Dembélé, d’une demi-volée topée repoussée par Kobel (71e) et d’un tir trop enlevé (80e), loupaient à leur tour le coche dans leurs tentatives d’égalisation.

Fullkrug, aux antipodes du terrain, n’était pas plus inspiré cette fois dans son dernier geste (60e et 66e) – et Marquinhos sauvait son camp devant Brandt dans le money time (84e) – si bien que le tableau d’affichage demeurait gelé au Signal Iduna Park. Jusqu’au coup de sifflet final. Il faudra pour le PSG se montrer bien plus convaincant dans six jours au Parc des Princes pour renverser la vapeur. Battus en quart de finale aller par le Barça (2-3), les Rouges et Bleus avaient su le faire en Catalogne (1-4). La mission a priori est dans leurs cordes mais ce BvB là, assurément, n’est pas à prendre à la légère.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *