in

Pochettino ironise sur les rumeurs

Pochettino ironise sur les rumeurs

Donné partant depuis plusieurs semaines après dix-huit mois décevants à la tête du PSG, Mauricio Pochettino s’amuse de sa situation.

Le PSG en est quitte pour devoir prendre son mal en patience. La prolongation de Kylian Mbappé tout juste officialisée, Nasser Al-Khelaïfi avait pourtant expliqué que de grandes annonces allaient rapidement suivre. Mais les jours passent et le club de la capitale n’a toujours pas officialisé ni le départ, bel et bien acté, de Leonardo, ni l’arrivée de Luis Campos, elle aussi finalisée. Surtout, la question de l’entraîneur n’a pas été réglée.

Chaque semaine on me vire

Les champions de France auraient pourtant bel et bien entériné le limogeage de Mauricio Pochettino. Mais la quête de son successeur n’aboutit pas et les dirigeants parisiens attendent de trouver le nouvel entraîneur du PSG avant de régler le sort du technicien argentin. Une situation dont semble s’accommoder l’ancien défenseur central. « Il me reste une année de contrat et il y a beaucoup de rumeurs, a lancé le coach parisien. Chaque semaine on me vire. Le PSG suscite ce genre de choses. Le club essaie de se réinventer. Le président va bientôt expliquer son nouveau projet, mais je suis calme », a-t-il ainsi confié au micro d’Esport3.

Je me sens comme l’un des meilleurs

Et Mauricio Pochettino, pointé du doigt pour les résultats décevants du PSG depuis son arrivée à l’hiver 2021, de défendre son bilan. « Pour réussir au PSG, il faut être un bon entraîneur et après un an et demi là-bas, je me sens comme l’un des meilleurs. Diriger un vestiaire avec autant de stars a été une expérience d’apprentissage quotidienne, a-t-il expliqué. Nous étions à deux doigts d’éliminer Madrid, comme Chelsea, City et Liverpool. Nous sommes passés par là. Je pense que nous étions bien supérieurs, mais il nous a manqué la touche finale. Si l’objectif est de gagner la Ligue des champions, il est normal de générer ce genre de tempête…» 

Au PSG, vous avez aussi besoin de temps

« Il faut donner de la valeur au championnat et à la Coupe de France, a-t-il poursuivi. La Ligue des champions est une compétition qui compte très peu de matchs. Si l’équipe n’est pas prête à participer aux compétitions nationales, il est très difficile d’obtenir de bons résultats en Ligue des champions. Il y a des choses que je ne comprends pas. La tempête a commencé après l’élimination de Madrid. Nous avons gagné le championnat, comme l’ont fait d’autres entraîneurs comme Blanc ou Ancelotti. J’aime City parce qu’ils ont donné à Guardiola l’opportunité de construire. Ils lui ont donné du temps. Au PSG, vous avez aussi besoin de cela. En donnant de la sérénité à ce projet, nous serons proches de gagner la Ligue des champions. »

What do you think?