in

Trop de pression sur les footballeurs, selon Neymar

Trop de pression sur les footballeurs, selon Neymar

Même en vacances, Neymar ne manque pas l’occasion de se plaindre du sort des footballeurs, confrontés au quotidien à un devoir d’exemplarité.

Star du PSG en déclin de crédit et de popularité, Neymar pour beaucoup n’est pas assez professionnel. Souvent blessé, le Brésilien est décrié pour son hygiène de vie, lui le fêtard invétéré qui ces dernières années a régulièrement donné du grain à moudre à ses détracteurs. Actuellement en vacances aux Etats-Unis, l’attaquant parisien s’est indigné ce dimanche face à une sanction prononcée à l’encontre de son ami Lucas Crispim, qui évolue à Fortaleza.

Mis à pied par son club pour une durée indéterminée, ce dernier a fêté ostensiblement son anniversaire vendredi au lendemain d’une défaite de son équipe, lanterne rouge de l’élite auriverde. Une sentence injuste selon Neymar, qui sur Twitter s’est laissé aller au commentaire suivant: « Tu ne peux pas fêter l’anniversaire de ta grand-mère, de ton fils, de ta femme et surtout le tien. Ce n’est pas facile d’être un athlète. Tu ne peux être heureux qu’une fois ta carrière terminée, c’est fou. »

« Je fois faire face à beaucoup de pression »

Auprès de DAZN, en octobre dernier, Neymar s’était déjà ému de cette pression qui pèse sur les épaules des footballeurs. « Je ne suis pas sûr d’avoir encore la force mentale pour penser au football », avait-il a confié notamment, ajoutant que le Mondial au Qatar fin 2022, pourrait être sa « dernière Coupe du monde ». « Je dois faire face à beaucoup de pression, à cause de qui je suis, à cause de l’endroit où je joue, parce que je suis Brésilien et beaucoup d’autres choses », soufflait-il encore auprès d’ESPN en début d’année.

Lire aussi :La déclaration forte de Neymar sur son avenirNeymar, jackpot en vue pour le PSG ?L’annonce de Mbappé dans un Parc des Princes en délire (vidéo)

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *