in

"Ça ne passera pas", le PSG condamné

Vainqueur de la Real Sociedad (2-0), mardi soir en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, le PSG n’a pas convaincu Samir Nasri.

« Avantage important. » Ainsi Kylian Mbappé a-t-il réagi sur Instagram à la victoire décrochée par le PSG contre la Real Sociedad (2-0), mardi soir au Parc des Princes, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Pour l’attaquant français, auteur du premier but parisien et élu homme du match, le club de la capitale a donc pris une sérieuse option sur la qualification.

« On verra au match retour, ils vont attaquer un peu plus donc on aura des espaces, a-t-il déclaré sur Canal+ après la rencontre. Si on a tous ces espaces sur 40 mètres, on va aller là-bas et on va marquer. » Si les Rouge et Bleu sont effectivement bien partis pour franchir cet obstacle basque, certains s’interrogent sur leur capacité à aller beaucoup plus loin, à l’image de Samir Nasri.

Nasri annonce une catastrophe

Sur le plateau du Canal Champions Club, l’ancien joueur de l’OM et d’Arsenal n’a pas caché son pessimisme quant aux chances du Paris Saint-Germain de remporter enfin la C1 cette saison. « Ce que je ne comprends pas, moi, c’est qu’on est au mois de février, et que Luis Enrique, sa philosophie c’est d’avoir beaucoup plus de maîtrise de balle », a-t-il analysé.

« Au mois de février, contre une équipe qui effectue un pressing pendant 45 minutes assez haut, le PSG n’a pas de solution et il faut que l’entraîneur leur tire les oreilles un petit peu à la mi-temps pour qu’ils puissent rectifier le tir, a ajouté l’ex-international français. Face au Real Madrid ou face à Manchester City, ça ne passera pas. Face au Bayern, peut-être. »

What do you think?