in

PSG, le nouveau coup de théâtre ?

PSG, le nouveau coup de théâtre ?

Où jouera la Paris Saint-Germain dans les années à venir ? Alors qu’il vient de faire acte de candidature pour le rachat du Stade de France, le club parisien pourrait bien évoluer dans deux enceintes distinctes.

Tandis que se poursuit le dialogue de sourds entre la Mairie de Paris et la direction qatarienne du Paris Saint-Germain, le club de la capitale se cherche plus que jamais un nouveau point de chute. Pour l’heure, c’est la piste d’un déménagement du côté du Stade de France qui tient la corde. Même si la route menant à une telle conclusion parait encore très lointaine, la possibilité de voir le Qatar racheter la mythique enceinte de Saint-Denis ne relève pas totalement de l’utopie. Pour autant, un départ du Parc des Princes ne serait pas pour autant acté.

Un drôle de scénario évoqué samedi dans les colonnes de L’Équipe. Le quotidien sportif explique en effet que celui-ci a même été envisagé et étudié depuis un moment, alors que l’ancien directeur général délégué du PSG, Jean-Claude Blanc, était en place. L’idée serait donc d’acheter le Stade de France tout en conservant le Parc des Princes. Deux stades pour un même club, avec forcément des coûts démultipliés pour faire fonctionner et entretenir les deux lieux.

Un club, deux stades

Mais d’après le média, le PSG ne serait pas forcément perdant en optant pour un tel projet. Selon lui, le club pourrait par exemple faire jouer son équipe au SDF lors des rencontres à fort potentiel en terme d’accueil de supporters (Ligues des champions, Classique, etc). Reprendre le stade situé à Saint-Denis serait également la possibilité pour le club de « réaliser un investissement majeur » en « s’associant à une société spécialisée dans le divertissement« .

Au final, le propriétaire qatari réussirait sur deux tableaux. D’abord en continuant à travailler avec Anne Hidalgo, en conservant la concession dont il bénéficie pour le Parc des Princes jusqu’en 2044. Ensuite en s’offrant un stade à la capacité d’accueil presque doublée par rapport au Parc, avec un retour sur investissement qu’il espère positif. Reste à savoir si cette information, qui n’a pas été démentie côté PSG, prendra plus de consistance ces prochains mois.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *