in

PSG, coup de tonnerre venu du Qatar ?

PSG, coup de tonnerre venu du Qatar ?

Propriété de l’Émir du Qatar depuis 2011, le PSG pourrait finir par être délaissé par le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani qui rêve de Manchester United.

La rumeur n’est pas nouvelle, mais son soudain retour commence à inquiéter du côté des amoureux du Paris Saint-Germain. Tandis que les frères Glazer ont fait comprendre à qui voulait bien les entendre qu’ils étaient prêts à se séparer du club de Manchester United, la presse anglaise s’est fait le relai de l’intérêt du cheikh Tamim ben Hamad Al Thani pour l’institution mancunienne. Autrement dit, l’actuel propriétaire qatarien du PSG lorgnerait avec intensité du côté des Red Devils. Et visiblement, il aurait déjà bien réfléchi à la question.

Lire aussi :Bleus, le refus de GiroudC’est terminé pour Deschamps, la FIFA confirmeLaure Boulleau, les insultes odieuses
Car l’UEFA est très claire sur un point. Deux clubs d’un même propriétaire ne peuvent pas disputer une même compétition européenne. De fait, si le Qatar rachetait Manchester United tout en conservant le PSG, il ne pourrait pas aligner ses deux clubs, par exemple, en Ligue des champions. D’après The Guardian, une solution aurait donc été envisagée côté qatarien : créer une structure semblable – mais dissociée – à QSI (Qatar Sport Investments) qui serait QIA (Qatar Investment Authority). Une ficelle probablement un peu trop grosse pour passer auprès de l’instance dirigeante du football européen.

« Inquiétant pour Paris »

C’est en tout cas ce que pense Damien Degorre. Suiveur du PSG pour L’Équipe, il a évoqué le sujet vendredi soir sur la chaîne de son groupe. « C’est le même propriétaire. S’il y a des enquêtes qui sont faites et des plaintes déposées par les adversaires… Ou alors ils sont blindés juridiquement, mais je ne vois pas comment. » En revanche, le journaliste ne balaye pas d’un coup de main les rumeurs relatives à l’intérêt de l’Émir pour United.

Et il prend au sérieux la possibilité de voir le Qatar se désengager subrepticement du PSG. « Je trouve ça assez inquiétant pour Paris. Parce que ça peut aussi vouloir dire le désengagement du Qatar vis-à-vis du PSG, à plus ou moins moyen terme. » Au moment du rachat du club en 2011, nombreux étaient les supporters qui voyaient le Qatar s’éclipser après la Coupe du monde 2022 organisée chez eux. De son côté, le propriétaire, par la voix du président du PSG Nasser al-Khelaïfi, clame régulièrement que là n’est pas son intention. L’avenir devrait donc en dire un peu plus. Reste à savoir quand.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *