in

PSG, un couteau suisse de Luis Enrique sur le départ ?

PSG, un couteau suisse de Luis Enrique sur le départ ?

Arrivé au PSG en 2022 en provenance du Valence FC, Carlos Soler ne s’est jamais imposé. Il pourrait partir dès cet été.

Si Kylian Mbappé a officialisé son départ en juin prochain, le Paris Saint-Germain s’apprête à vivre un mercato estival largement plus mouvementé. Que ce soit dans le sens des départs ou des arrivées, il devrait y avoir de l’activité du côté du club de la capitale. Et parmi les joueurs qui pourraient plier bagage, Carlos Soler ne sera peut-être pas le dernier à le faire. L’international espagnol aimerait tenter une nouvelle aventure.

Arrivé à l’été 2022, l’ancien milieu offensif du Valence FC n’a jamais véritablement trouvé sa place dans l’effectif parisien. Cette saison, Luis Enrique l’a d’ailleurs essayé à plusieurs postes, allant jusqu’à le faire reculer dans le couloir droit de la défense. Un rôle de couteau suisse intermittent que Carlos Soler aimerait laisser derrière lui. C’est du moins ce qu’a laissé entendre Relevo dans ses colonnes, expliquant que le joueur ne serait pas contre un départ anticipé. Et pourquoi pas du côté de la Premier League.

Paris pas fermé à une vente

Alors qu’il est sous contrat jusqu’en juin 2027 avec le PSG, l’homme de vingt-sept ans plait notamment à Aston Villa et à son entraîneur Unai Emery, qui avait pu voir Carlos Soler évoluer avec les jeunes du Valence FC lorsque lui-même entraînait le groupe pro. Il pourrait avoir envie de l’avoir pour la première fois sous sa direction. Mais le média espagnol a également indiqué que Soler se verrait aussi revenir en Espagne en cas d’opportunité intéressante.

Du côté de Paris, la porte (de sortie) ne serait pas fermée. Il faudra pour cela qu’un club accepte de mettre le prix, même si aucun montant n’a pour l’heure filtré. Auteur d’un but et quatre décisives en vingt-six matchs disputés cette saison, toutes compétitions confondues, Carlos Soler avait été recruté pour dix-huit millions d’euros par le PSG.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *