in

Le PSG veut croire à un miracle 

Le PSG veut croire à un miracle 

Les Parisiens ont beau ne plus avoir leur destin en mains, ils veulent croire en leurs chances d’être sacrés lors de la dernière journée.

Le PSG a repris espoir, dimanche. Une semaine après un match nul (1-1), à Rennes, qui semblait définitivement ruiner leurs derniers espoirs de remporter un quatrième titre consécutif, les Parisiens ont en effet vu la 37e journée redistribuer les cartes. Car tandis qu’ils ne faisaient qu’une bouchée de Reims au Parc des Princes (4-0), Lille calait à domicile face à Saint-Etienne (0-0). De quoi leur permettre de revenir à une longueur des Dogues avant la dernière journée.

Lire aussi : Mbappé, du jamais-vu depuis 1998 !

 

Le PSG n’en est pas moins condamné à espérer un nouveau miracle. Il lui faudra non seulement l’emporter à Brest, qui est toujours à la lutte pour son maintien, et espérer un nouveau faux-pas du Losc à Angers. Un scénario auquel veut croire Mauricio Pochettino, qui n’en oublie pas l’autre rendez-vous capital des Parisiens : la finale de Coupe de France qu’ils disputeront, mercredi, face à Monaco. « Le plus important dans le football, c’est d’y croire, a ainsi confié l’entraîneur parisien. Tout peut arriver dans le football. On va devoir faire le travail à Brest et espérer que Lille ne gagne pas à Angers. Bien sûr, on doit y croire. Mais pour le moment, on pense à la finale de Coupe de France contre Monaco, mercredi. Ensuite, on devra gagner à Brest en espérant que Lille perde des points à Angers.» 

Tout peut arriver

Car le technicien argentin a balayé l’idée selon laquelle la position de chasseur des Parisiens était plus enviable que celle des Dogues. « La réalité, c’est le classement et Lille a l’avantage d’un point. L’avantage psychologique n’existe pas. Nous en sommes là, nous devrons faire un bon match à Brest, mettre la pression par un résultat positif et seulement espérer. Il n’y a rien de psychologique, c’est juste une question de performance des joueurs », a-t-il souligné.

Et Mauricio Pochettino n’est pas le seul à vouloir y croire. Il en est de même de Neymar, auteur du premier but des Parisiens sur penalty. « Heureux de la victoire. Il reste un match et tout peut arriver. Allez Paris », a ainsi écrit le n°10 parisien sur Instagram.

Lire aussi :Lille grille son joker, Paris se rapprocheLigue 1: La 37e journéeLigue 1: Le classement

What do you think?