in

PSG, un départ tonitruant confirmé

PSG, un départ tonitruant confirmé

Arrivée en 2017 au Paris Saint-Germain, Kadidiatou Diani a décidé de ne pas prolonger avec le club de la capitale. Vendredi soir, elle a annoncé son départ.

Après six saisons de bons et loyaux services, Kadidiatou Diani a décidé de tourner la page. L’attaquante du Paris Saint-Germain a publié un message vendredi soir sur les réseaux sociaux, pour annoncer sa décision irrévocable de partir. Celle qui fut championne de France en 2021 avec le PSG va s’engager avec l’Olympique Lyonnais. Elle aurait pourtant pu rester à Paris, mais la proposition du club de la capitale de l’a pas convaincue.

« C’est avec une profonde émotion que je vous annonce aujourd’hui mon départ du Paris Saint-Germain, a ainsi écrit la joueuse formée à Juvisy. Cette décision, bien que difficile à accepter, marque la fin d’un ère après six années. Pendant mon passage au PSG, j’ai fait preuve d’un dévouement et d’une loyauté, repoussant sans cesse mes limites. » Visiblement triste malgré son choix de passer à autre chose, Kadidiatou Diani a tenu à « exprimer (sa) gratitude au PSG pour les moments inoubliables vécus« .

L’épisode Hamraoui

Le Paris Saint-Germain a tenté de son côté de convaincre sa joueuse de rester deux saisons de plus, mais d’après les informations divulguées samedi par L’Équipe, Diani et son entourage ont trouvé l’offre parisienne « insuffisante« , reprochant également au club son « manque de considération« . C’est donc avec l’Olympique Lyonnais que l’attaquante va poursuivre sa carrière.

L’histoire de Diani au PSG restera également marquée par les conséquences de l’épisode de l’agression de Kheira Hamraoui, survenu le 4 novembre 2021. Alors que cette dernière avait dit ses soupçons à l’encontre de son ancienne coéquipière, Aminata Diallo, Diani avait pris fait et cause pour Diallo, allant même jusqu’à affiché publiquement son soutien avec Marie-Antoinette Katoto, lors d’un match de l’équipe de France. Avant de porter le maillot lyonnais, c’est justement avec les Bleues que Diani a rendez-vous, pour une Coupe du monde 2023 au cours de laquelle les filles d’Hervé Renard espèrent briller.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *