in

PSG, une folie à 80 M€ imposée par le Qatar

PSG, une folie à 80 M€ imposée par le Qatar

Leonardo n’a pas d’autre choix que parvenir à s’entendre avec l’Inter Milan concernant le transfert d’Achraf Hakimi.

Le PSG tient sa première recrue. Comme pressenti depuis plusieurs jours, Georginio Wijnaldum, en fin de contrat à Liverpool, s’est en effet officiellement engagé avec le club de la capitale. Un premier renfort qui devrait en cacher un autre puisque Gianluigi Donnarumma, lui aussi en fin de contrat, devrait rapidement suivre. Mais les priorités sont ailleurs pour les dirigeants parisiens.

 

Outre évidemment la prolongation de contrat de Kylian Mbappé, qui occupe tous les esprits, trois cibles prioritaires ont été identifiées: un latéral droit, son pendant à gauche et un milieu relayeur créatif. Plusieurs pistes ont d’ores et déjà été explorées mais un nom retient l’attention, celui d’Achraf Hakimi, Le dossier semblait bien engagé puisque l’international marocain a rapidement donné son accord tandis que les vive-champions de France n’ont pas hésité à mettre 60 millions d’euros sur la table pour convaincre l’Inter Milan. En vain.

Leonardo n’a pas le choix

Ouverts à l’idée d’un départ de leur défenseur vedette, les Nerazzurri n’en démordent pas et réclament pas moins de 80 millions d’euros pour laisser partir l’ancien Madrilène. De quoi mettre un frein à l’offensive parisienne. Tout du moins pour l’instant. Car il ne fait guerre de doute que le club de la capitale repassera à l’attaque. A en croire la Gazzetta dello Sport, le recrutement d’Achraf Hakimi n’est pas une idée de Leonardo, Mauricio Pochettino ou même Nasser Al-Khelaifi.

Le nom du Milanais a en effet été soufflé par l’émir Al-Thani, qui a fait de la signature du Marocain l’une des priorités de cet été. Et si les performances du natif de Rabat, que ce soit avec le Borussia Dortmund la saison dernière ou avec l’Inter Milan cette saison, plaident évidemment en sa faveur, l’émir du Qatar souhaiterait également le recruter parce qu’il est surtout un musulman pratiquant. Les propriétaires qataris verraient en lui le joueur capable d’être une figure de proue du PSG au Qatar, et ce alors que se profile la Coupe du monde 2022 qui se déroulera au Qatar.

Leonardo, que certains disent sur la sellette, n’a donc clairement pas le droit à l’erreur et est dans l’obligation de parvenir à s’entendre avec l’Inter. Quitte à mettre les 80 millions d’euros demandés par les champions d’Italie.

Lire aussi :Navas, le terrible jugementMbappé bloqué au PSG par Neymar ! Hakimi, soulagement pour le PSG !

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *