in

PSG, Galtier mis dehors

PSG, Galtier mis dehors

Alors que l’entraîneur du PSG estime mériter une deuxième saison à la tête du club parisien, Jérôme Rothen estime que l’ancien Lillois n’a pas suffisamment convaincu sur le banc des Rouge et Bleu.

La réception de Clermont, samedi, sur la pelouse du Parc des Princes devrait être le dernier match de Christophe Galtier dans le costume d’entraîneur du PSG. Un an après son arrivée à la tête du club de la capitale en lieu et place de Mauricio Pochettino, l’ancien milieu de terrain devrait à son tour prendre la porte. Si les Rouge et Bleu ont préservé l’essentiel en décrochant le 11e titre de champion de leur histoire, les éliminations prématurées en Ligue des champions comme en Coupe de France et les difficultés en Ligue 1 devraient précipiter sa perte. Une perspective à laquelle ne souscrit évidemment pas l’intéressé.

« J’estime personnellement que je mérite de continuer, a ainsi fait savoir le technicien marseillais. Pourquoi je le mérite? Parce que je me suis donné à fond dans cette saison, avec beaucoup d’énergie. Nous avons su, j’ai su maintenir le cap dans les moments très, très difficiles, que ce soit sur un plan personnel comme professionnel.»

Tu as eu ta chance, mais tu ne mérites pas de rester

Aux yeux de Jérôme Rothen, le bilan de l’entraîneur parisien est pourtant trop faible pour lui donner droit à une deuxième chance. « Je suis désolé Christophe, tu es passé à côté de ton année. A tous les niveaux. Tu as eu ta chance, mais tu ne mérites pas de rester au Paris Saint-Germain. Après, je pense qu’il rebondira ailleurs. Il le mérite aussi », a-t-il asséné, ajoutant:  « Oui il est champion, mais est-ce qu’être champion aujourd’hui pour le PSG ce n’est malheureusement pas devenu banal ? Et donc derrière, qu’est-ce qui permet de dire que l’entraîneur a apporté des choses intéressantes ? C’est le style qu’il a, l’équipe type qu’il met en place… Quand tu as un effectif comme celui du PSG, il doit y avoir des grandes lignes plus claires que cette année. Il n’y a pas d’équipe type, pas de style. En début de saison on nous a dit ‘on va défendre à trois’, puis on est repassé à quatre, on est revenu à trois milieux, des fois à quatre milieux… Il a testé plein de choses. Mais quand tu testes autant avec ces joueurs-là, c’est qu’au bout d’un moment tu perds les pédales, et ça s’est vu dans le jeu. »

« Il y a eu neuf défaites sur les 27 derniers matchs. Une défaite tous les trois matchs, a noté l’ex-international français. Quand tu t’appelles le PSG c’est inconcevable, a-t-il renchéri. Et après il y a les victoires et malheureusement pour Christophe Galtier, il n’a jamais eu de choix très clairs, il a protégé les statuts… Il y a une seule victoire maitrisée : le 3-0 à Marseille. Le reste du temps, même contre Angers, Troyes, Ajaccio, il a manqué de maitrise, par moments. »

What do you think?