in

Le PSG et la LFP déclarent la guerre à la Liga

Le PSG et la LFP déclarent la guerre à la Liga

Toujours très critique quand il s’agit d’évoquer le PSG, Javier Tebas s’est pris un sacré retour de bâton ce mercredi en provenance de la LFP et de Paris.

« Les clubs Etats sont aussi dangereux pour l’écosystème du football que la Super League. Nous avons critiqué la Super League parce qu’elle détruit le football européen et nous sommes tout aussi critiques à l’égard du PSG. […] Le PSG ressemble à la ligue des légendes vu l’âge de certains joueurs. Le problème du PSG, nous le règlerons. Ce que fais le PSG est aussi dangereux que la Super League. Nous allons continuer à grandir malgré le départ de Messi. Nous travaillerons contre les clubs-états. Ces clubs-là sont autant des ennemis que la Super League. » Autant d’attaques en règle et menaces proférées par le patron de la Liga Javier Tebas, la semaine passée.

Toujours prompt à dénoncer les moyens quasi illimités du club de la capitale, qu’il a pris pour cible depuis 2017 et le départ du Barça de Neymar, l’intéressé a encore franchi un palier dans ses offensives verbales. Intolérable pour le PSG, qui par la voix de son président Nasser Al-Khelaïfi a vertement réagi ce mercredi, dans une missive ainsi relayée par RMC: « Cher Monsieur Tebas, vous vous permettez d’attaquer publiquement le championnat de France, notre club, nos joueurs – et des joueurs d’autres formations – mais aussi les amoureux du football français, en faisant sans cesse des remarques insultantes et diffamatoires insinuant que nous ne respectons pas les règles économiques qui régissent le football, et d’autres sorties non fondées. Année après année, il ne vous a pas échappé que nous nous conformons pourtant aux régulations de l’UEFA et de la France, notamment celles de la DNCG. Il est d’ailleurs utile de souligner que la LFP n’a pas, contrairement à votre Ligue, attendu ces dernières années pour prendre des mesures et mettre en place un fort contrôle financier. »

La LFP recadre Tebas

Et le dirigeant qatarien d’enfoncer le clou, en invitant notamment Javier Tebas à « se concentrer sur les problématiques espagnoles ». « Il est de notoriété publique que certains clubs espagnols et que votre Ligue sont confrontés à des niveaux d’endettement insoutenables après une mauvaise gestion flagrante, sans parler de la manière dont le football espagnol a été financé au cours de la dernière décennie – y compris par l’Etat », martèle-t-il.

Ce mercredi, la Ligue de football professionnel (LFP) s’est également fendue d’un communiqué pour dénoncer l’acharnement du président de la ligue espagnole. « Les propos du président de la Ligue Espagnole de football ne sont pas dignes de l’institution qu’il représente et que la Ligue de Football Professionnel a toujours respectée. La Ligue de Football Professionnel demande donc à M. Javier Tebas de surveiller ses déclarations outrancières. La Ligue de Football Professionnel et la Liga ne partagent visiblement pas la même approche de ce que devraient être les relations inter-ligues. La Ligue de Football Professionnel ne souhaite pas être la « muleta » agitée par M.Tebas afin de masquer les problèmes internes traversés actuellement par le football professionnel espagnol. Elle tient par contre à rappeler que les largesses financières dont ont pu bénéficier les clubs espagnols durant de très nombreuses saisons et qui sont à l’origine des problèmes actuels, ne sont ni de sa responsabilité, ni de celle du Paris Saint-Germain. A ce sujet, la Ligue de Football Professionnel n’a aucune leçon à recevoir en matière de contrôle financier des clubs. »

La Ligue de Football Professionnel tient à répondre avec détermination à la dernière déclaration de M. Javier Tebas au sujet du

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *