in

PSG-OL, le geste qui fait scandale

PSG-OL, le geste qui fait scandale

Ciblé par les supporters lyonnais venus au Parc des Princes dimanche, Bradley Barcola a célébré le deuxième but inscrit par le PSG avec un geste qui fait polémique.

Parfois intenable ballon au pied, Bradley Barcola a gagné sa place de titulaire sur l’aile gauche du PSG et sa belle saison avec les Rouge et Bleu pourrait lui permettre d’être promu en équipe de France A pour l’Euro 2024 (plutôt que de faire les Jeux Olympiques de Paris avec les Espoirs de Thierry Henry). Le joueur de 21 ans, s’il est l’un des chouchous du public parisien, ne fait absolument plus la fierté des supporters lyonnais…

Lors du choc de Ligue 1 entre le PSG et l’OL, dimanche soir au Parc des Princes, le parcage rhodanien a passé ses nerfs sur Barcola avec des chants insultants. Le Bleuet ne s’est pas laissé faire: passeur décisif d’une déviation de la tête sur le deuxième but de la formation de Luis Enrique signé Lucas Beraldo, il a sauté en direction des supporters lyonnais alors que ses coéquipiers allaient célébrer de l’autre côté, comme le montrent les images de Free Ligue 1.

L’ancien chouchou du Parc OL

Le geste de Barcola ajoute de l’huile sur le feu à la situation. C’est peu dire que les fans des Gones ont vécu le départ du joueur formé au club comme une terrible trahison. Le public du Groupama Stadium avait chaudement soutenu Barcola à ses débuts, l’ailier finissant sa seconde saison avec les pros à 5 buts et 8 passes décisives. Le club de John Textor, en difficultés, n’a rien pu faire d’autre que d’accepter l’offre de 45 millions d’euros (plus cinq en option) venue de Paris l’été dernier.

Au PSG, Barcola s’est progressivement imposé comme l’ailier gauche percutant du secteur offensif, plus dangereux dans ce rôle que Kylian Mbappé. Son bilan est de trois buts et sept passes décisives en 35 matches toutes compétitions confondues. Il a surtout été l’un des grands bonhommes de la qualification parisienne à Barcelone (1-4), mardi dernier, en délivrant un centre pour Ousmane Dembélé sur l’égalisation.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *