in

PSG, les révélations odieuses sur Neymar

PSG, les révélations odieuses sur Neymar

Lors de sa dernière saison au PSG, Neymar ne s’est pas montré sous son meilleur jour et a fait passer sa frustration sur ses coéquipiers. « France Football » a fait quelques révélations ce vendredi.

Fêté comme un prince lors de son arrivée en 2017, Neymar a quitté le Paris Saint-Germain six ans plus tard avec une image bien écornée auprès des supporters. Chipé au prix fort au FC Barcelone (222 millions d’euros), le Brésilien arrivait à Paris avec de très grandes ambitions. Aussi hautes sûrement que celles affichées par la direction qatarienne de l’équipe résidente du Parc des Princes. Brillant au début de l’aventure, le Brésilien a ensuite subi de nombreuses et sérieuses blessures, avant de perdre peu à peu le soutien d’une partie du public sur ses derniers mois de présence. Une situation qu’il a très mal vécue.

C’est du moins ce qu’a raconté France Football ce vendredi, dans un long récit consacré à la lente chute sportive du « Ney ». Avec un premier épisode remontant à la saison dernière, lors d’un match de Ligue 1. Le journal spécialisé a ainsi cité un proche du PSG qui a raconté ce moment où un titulaire a retrouvé Neymar en pleurs dans les toilettes. « Il était surpris de le voir comme ça. Le Brésilien lui a dit que personne ne le comprenait. »

Tension

Puis un second épisode, d’un tout autre genre, rapporté par un témoin, faisant référence à une séance d’entraînement durant laquelle Neymar aurait perdu ses nerfs après que le jeune Ismaël Gharbi lui a pris la balle dans les pieds au cours d’un exercice : « Neymar l’a rattrapé pour lui mettre une balayette et un coup sur la tête alors qu’il était au sol. Tout le monde était choqué… Sur la fin, il n’était vraiment pas sympa. »

Et visiblement, il n’y a pas eu que Gharbi qui en a fait les frais parmi ses coéquipiers. Toujours selon un témoin, l’international auriverde « s’est montré odieux avec Vitinha. Le Portugais a démenti parce qu’il est gentil et ne voulait pas de problèmes, mais à plusieurs reprises il s’est fait insulter. » Une autre anecdote impliquant cette fois Lionel Messi et Achraf Hakimi a aussi illustrée l’état de tension générale autour de Neymar. L’intervention de Sergio Ramos pour empêcher le Brésilien d’intervenir aura été providentielle. Finalement, le départ du « Ney » aura été bénéfique à tous en général et à lui en particulier.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *