in

Le PSG tient sa finale

Le PSG tient sa finale

Quatre jours après l’élimination du PSG en Ligue des champions, l’équipe féminine s’est qualifiée en finale de la D1 Arkéma aux tirs au but contre le Paris FC (2-2, 5 tab à 4).

Soir de qualification au Parc des Princes. Après l’échec du PSG de Luis Enrique en demi-finale retour de Ligue des champions contre Dortmund, mardi, l’équipe féminine, elle, s’est qualifiée pour la finale de la D1 Arkéma aux dépens du Paris FC (2-2, 5 tab à 4), samedi soir, dans la même enceinte de la porte de Saint-Cloud. Les Parisiennes ne sont pas passées loin d’une grosse contre-performance alors qu’elles ont fini 2e.

Gaëtane Thiney et ses coéquipières auront réalisé une partie héroïque sans pouvoir se hisser en finale. Elles ont ouvert le score grâce à Clara Mateo, qui a profité d’un contrôle raté de la gardienne polonaise du PSG, Katarzyna Kiedrzynek (36e). Grace Geyoro a égalisé sur penalty (52e), mais Daphné Corboz, sur un centre de Julie Dufour, s’est arrachée pour redonner l’avantage aux visiteurs (56e).

Nnadozie, les exploits de la gardienne du PFC

La soirée n’était pas finie: Marie-Antoinette Katoto a égalisé de la tête (72e), avant une fin de match folle. Les deux équipes ont eu les opportunités pour l’emporter avant les tirs au but. Chiamaka Nnadozie, la gardienne du PFC, élue meilleure gardienne de la D1 Arkéma, a réalisé une double parade exceptionnelle au bout du temps additionnel.

La séance de TAB a finalement tourné en faveur du PSG, Kiedrzynek repoussant la deuxième tentative adverse de Mathilde Bourdieu. Geyoro a fini par donner la qualif à son équipe sur le 10e péno de la séance, pour une finale tant attendue face au vainqueur d’OL-Reims, au Groupama Stadium ou à Stade Auguste Delaune.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *