in

PSG, le vestiaire s'interroge

PSG, le vestiaire s'interroge

Après la défaite concédée mercredi soir face au FC Barcelone en quart de finale aller de la Ligue des champions (2-3), le vestiaire du PSG a des interrogations.

Trois ans après sa dernière participation à un quart de finale de Ligue des champions, le Paris Saint-Germain était de retour à ce stade de la compétition mercredi soir, avec un match aller à disputer au Parc des Princes face au FC Barcelone. Défaits au terme d’un match à rebondissement (2-3), les hommes de Luis Enrique ont fait le point sur la situation. Avec quelques interrogations à la clef, que ce soit sur les choix de leur entraîneur ou sur l’équipe en elle-même.

Journaliste pour la chaîne L’Équipe, Bertrand Latour a glané quelques indiscrétions qu’il a dévoilées ce jeudi. « Le choix de ne pas titulariser Warren Zaïre-Emery pose question. Ça a surpris des joueurs qui étaient présents sur la pelouse. Ce n’est pas un choix qui a été compris par les suiveurs et aussi par certains joueurs. De manière plus globale (…), on dresse déjà le bilan qu’il manque un très grand milieu de terrain au sein de l’effectif parisien, d’autant plus quand Zaïre-Emery n’est pas titulaire, mais notamment un milieu de terrain athlétique. »

Les joueurs y croient

Pour le reste, Kylian Mbappé et les siens ne sont pas alarmés par la défaite concédée à domicile face aux Blaugrana. D’après le journaliste, le vestiaire du PSG garde la confiance pour la suite. « Il n’y a aucun abattement qui transpire du vestiaire. Les joueurs sont vraiment persuadés de pouvoir inverser la tendance au match retour à Barcelone. On m’a dit ce matin, un but peu tout relancer. Ils sont persuadés qu’il va se passer énormément de choses à Barcelone. Ils ont conscience d’avoir raté notamment leur première période. »

Mais l’espoir demeure donc et tout se jouera dans une semaine (mardi 17 avril) du côté de Montjouïc. Avec un précieux but d’avance, le FC Barcelone a la faveur des pronostics. Reste désormais à voir si la confiance afficher par le vestiaire parisien se concrétisera sur la pelouse.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *