in

Le Real s’en prend directement à Al-Khelaïfi

Le Real s’en prend directement à Al-Khelaïfi

Président du PSG et de l’ECA, l’Association européenne des clubs, Nasser Al-Khelaïfi a fait l’objet d’une tribune hostile de la part du patron du Real Madrid ce dimanche.

C’était l’heure du bilan à Madrid ce dimanche, au détour d’une assemblée générale initialement dédiée aux comptes du Real. L’exercice passé a vu le club enregistrer ainsi un bénéfice de 13 millions d’euros – la Maison blanche tablant pour cette saison sur un résultat de 769,6 millions d’euros, pour un bénéfice net de 5 millions.

Le président Perez, à cette occasion, a profité de cette tribune ouverte pour régler ses comptes avec son nouveau meilleur ennemi: son homologue parisien Nasser Al-Khelaïfi. Également patron de l’Association européenne des clubs (ECA), ce dernier se veut le premier opposant à la fameuse Superligue voulue par le Real, le Barça et la Juve.

« Le président de l’Association européenne des clubs a dit que le Real Madrid voulait lancer la Superligue par peur de la concurrence. Peut-être devons-nous lui rappeler ce qu’est le Real Madrid, le club le plus titré de l’histoire », dixit Florentino Perez, qui défend toujours bec et ongle le projet tant redouté par l’UEFA. « La Superligue ne serait pas une compétition fermée, puisqu’elle aurait 25% de ses places ouvertes », martèle-t-il.

« On peut être contre le format de la Superligue, mais on ne peut pas se fermer au débat, juge Florentino Perez. La Cour européenne de justice a déjà remis en question le monopole de l’UEFA sur le football. Le tribunal, par sa décision, marquera l’avenir de ce sport. A partir de là, nous nous efforcerons d’inverser la tendance actuelle. Nous devons engager un débat sans pression. Que personne ne doute de l’engagement du Real Madrid dans ce sport. Les nouvelles générations préfèrent d’autres spectacles, comme les plateformes en ligne ou les jeux vidéo. Ils exigent un produit de qualité que le football ne fournit pas, parce que les compétitions actuelles ne les attirent pas jusqu’aux étapes finales. Avec le plus grand respect pour les ligues nationales, les grands championnats européens doivent proposer des matches premium tout au long de l’année. […] Nadal et Djokovic se sont affrontés 59 fois. Est-ce ennuyeux ? Le Real Madrid et Liverpool ne se sont rencontrés que neuf fois en 67 ans… »

What do you think?