in

Rennes-PSG, Genesio craint des débordements

Rennes-PSG, Genesio craint des débordements

Le coach breton Bruno Genesio s’est étonné de la présence de supporters parisiens au Roazhon Park, dimanche après-midi, à l’occasion de Rennes-PSG. 

Après leur succès cette semaine en Ligue Europa Conférence, le Stade Rennais accueille le Paris Saint-Germain dimanche (13 heures), dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1. Une rencontre durant laquelle les Rouge et Noir seront privés du soutien du Roazhon Celtic Kop, principal groupe de supporters du club breton, qui a décidé de suspendre ses activités pour une durée indéterminée. La raison ? L’agression d’un de leur membre et le vol d’une bâche – considéré comme un véritable affront chez les ultras – par des supporters parisiens. 

« Je suis assez surpris de voir que les supporters parisiens sont autorisés à venir »

Malgré ce triste épisode, la préfecture d’Ille-et-Vilaine a autorisé la venue de 650 fans du club de la capitale en Bretagne. Si le service d’ordre sera renforcé, cette décision laisse perplexe Bruno Genesio. « Je suis assez surpris de voir que les supporters parisiens sont autorisés à venir », a indiqué le coach rennais ce samedi matin en conférence de presse, et d’ajouter: « Quand je lis que ceux de Marseille ne vont pas à Lille ou que ceux de Lyon ne vont pas à Saint-Etienne, compte tenu du contexte général du football français actuellement, et vu ce qui se serait passé par rapport au contexte entre les Parisiens et les Rennais, je suis un peu surpris de voir que les Parisiens ont été autorisés à venir pour ce match. »

« Il ne faudrait pas que ce soit terni par des incidents »

Alors que le climat s’annonce tendu, l’ancien entraineur de l’OL espère que des incidents ne viendront pas ternir cette belle affiche au Roazhon Park. « J’ai une grosse pensée pour notre kop, qui nous a énormément aidé, a-t-il confié. Je sais que certains ne seront pas présents, c’est dommage, on le regrette, mais j’espère que tout se passera bien. Ça doit être une belle fête, un grand match. Il ne faudrait pas que ce soit terni par des incidents comme on a pu en vivre dans d’autres stades. On reste calme et mesuré. On a une responsabilité avec le staff pour donner l’exemple. Il faut que le match se déroule sur le terrain et non ailleurs. »

Lire aussi : Agression odieuse à Rennes, des ultras du PSG soupçonnés

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *