in

Riolo en roue libre sur les réseaux

Riolo en roue libre sur les réseaux

L’élimination du PSG en Ligue des champions a permis au journaliste sportif de publier plusieurs tweets ironiques.

Mardi soir, l’aventure du Paris Saint-Germain en Ligue des champions s’est terminée, après la défaite (0-1) au Parc des Princes, face au Borussia Dortmund. Dans les minutes qui ont suivi, Daniel Riolo était dans « L’After Foot » sur RMC pour critiquer l’une de ses cibles favorites : Luis Enrique.

Dans un édito, le journaliste sportif parle même de « supercherie universelle » au sujet du technicien espagnol. « Certains acceptant d’être réduit à l’état de serpillère ont tenté toute l’année de m’expliquer à quel point Luis Enrique était lumineux. Changer l’équipe sans arrêt. Faire des essais qui aiderait dans les moments critiques. Traiter tous les joueurs de façon égale et donc mettre la star Mbappé à sa botte, voilà ce qui constituait la panoplie du génie. Avec Luis Enrique, c’était le magasin GIFI à tous les coins de rue. Des idées de génie à la pelle », a-t-il écrit, ajoutant cette publication sur son compte X.

Zaïre-Emery et Barcola trop dociles

Dans la foulée, Daniel Riolo a ironisé sur deux joueurs du PSG encore un peu trop tendres à son goût : Warren Zaïre-Emery et Bradley Barcola. C’est lors de la rencontre de poule face à Newcastle, au mois de novembre dernier, qu’il avait baptisé ce dernier « Bambi ».

Hier soir, après l’élimination de l’OM en Ligue Europa, le compagnon de Géraldine Maillet déplorait que la Ligue de football professionnel ait modifié son calendrier. Le PSG et le club phocéen ont été privilégiés « pour se faire manger physiquement ».

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *