in

Salah, une brèche à exploiter pour le PSG

Salah, une brèche à exploiter pour le PSG

Les discussions entre Liverpool et Mohamed Salah pour une prolongation de contrat traînant en longueur, le PSG pourrait s’inviter à la table des négociations avec des arguments de poids.

Vu du Qatar, il incarne la recrue idéale. Mohamed Salah plaît incontestablement à l’état-major parisien, qui épinglerait bien une étoile de plus à son tableau de chasse. L’Egyptien de 29 ans cela dit donne sa priorité à Liverpool, club dont il fait les beaux jours depuis l’été 2017 et son transfert en provenance de l’AS Rome. A ceci près que la prolongation de son contrat expirant en juin 2023 demeure un dossier épineux du côté de la Mersey.

Le Pharaon s’en explique ouvertement ce mardi dans les pages du magazine GQ: « Je veux rester, mais c’est à eux (les dirigeants de Liverpool, ndlr) de décider. Ils savent ce que je demande et ce n’est pas un montant dingue. Je connais bien le club où je suis depuis cinq ans. J’adore les fans, ils m’adorent. Mais la direction sait ce que j’attends. » Ni plus ni moins qu’un chèque de 500 000 livres par semaine, soit 26 millions de livres par an – un peu plus de 31 millions d’euros.

Dans les cordes du PSG

A ce jour, Mohamed Salah chez les Reds perçoit des émoluments proches des 20 millions d’euros par saison – environ 320 000 livres par semaine. C’est dire si l’intéressé attend un bel effort tout de même de son club de cœur. Un geste proportionnel à celui réalisé par Manchester United pour rapatrier Cristiano Ronaldo l’été dernier. Reste qu’un tel montant réclamé, certes astronomique, n’est pas pour décourager un prétendant comme le PSG, capable de gratifier Lionel Messi d’un salaire annuel de 40 millions d’euros et plus.  Sur ce dossier encore, le choix d’avenir de Kylian Mbappé sera probablement déterminant.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *