in

Cette star qui s’est toujours refusée au PSG

Cette star qui s’est toujours refusée au PSG

Longtemps Paris a tenté de le recruter, revenant à la charge chaque année. Mais l’intéressé s’était promis de toujours respecter son club de cœur.

L’amour d’un club, d’un maillot et de ses supporters, une notion et des valeurs qui se font rares désormais. Pour Eden Hazard, ce fut le credo de sa carrière. Aussi se jura-t-il à son départ de Lille en 2012 qu’il ne porterait pas d’autres couleurs en France à l’avenir. Devenu une star internationale à Chelsea, le meneur belge a pourtant eu bien des occasions de renouer avec la Ligue 1.

Dans un podcast développé par son ancien coéquipier John Obi Mikel, Eden Hazard confie avoir été approché chaque année par le PSG tandis qu’il évoluait chez les Blues, entre 2012 et 2019. « Paris était le seul club à faire pression chaque été pour me recruter, lorsque je jouais à Chelsea. J’ai toujours dit que mon club en France était Lille. Je ne comptais pas aller dans un autre club. J’ai toujours été clair avec le PSG. Il n’était pas question de les rejoindre. J’aime le football. J’aime les supporters, et quand je dis quelque chose, je tiens ma parole. »

Sa réponse à Ronaldo

Finalement recruté par le Real Madrid à son départ de Londres, le Diable rouge s’y est lentement éteint. Mais il n’a aucun regret pour autant. « J’aime le football. J’aime les supporters, et quand je dis quelque chose, je tiens ma parole, souffle-t-il. L’argent n’entre pas en ligne de compte. C’est bien d’avoir de l’argent, bien sûr, mais ce n’est pas comme si j’avais besoin de cet argent. Je m’en fiche. »

Pour autant, un retour en L1 – au Losc donc – n’aurait rien eu d’infamant à ses yeux. Eden Hazard profitant de l’occasion pour répondre à Cristiano Ronaldo, qui a récemment estimé que le championnat saoudien n’avait rien à envier à l’élite française. « Je ne suis pas d’accord avec lui. Le fait est qu’aujourd’hui, si vous regardez le championnat d’Arabie Saoudite, il y a de grands joueurs. Mais ce ne sont pas de grandes équipes. En France, il y a peut-être moins de grands joueurs, mais ils forment davantage une équipe. Je suis sûr que si une équipe de Ligue 1 joue contre une équipe d’Arabie saoudite, elle gagnera. […] Le niveau en France est bon. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *