in

Tony Vairelles, la triste confidence

Tony Vairelles, la triste confidence

Ancien international tricolore, Tony Vairelles ne veut pas que Kylian Mbappé connaisse ce qu’il a lui-même connu lorsqu’il a quitté le RC Lens.

Dimanche soir au Parc des Princes, Kylian Mbappé disputera son dernier match à domicile avec le Paris Saint-Germain. Arrivé il y a sept ans, l’attaquant tricolore a annoncé vendredi qu’il quittera le club de la capitale en juin prochain, à l’heure où son contrat prendra fin. Pour l’heure, une question se pose quant à l’hommage qui lui sera (ou non) rendu par le PSG. Et pour certains observateurs, il ne serait pas juste que Paris ne rende pas ce fameux hommage à celui qui est entré dans son histoire comme meilleur buteur du club.

Sur l’antenne de RMC, un ancien international a jugé que Kylian Mbappé avait droit aux honneurs du Paris Saint-Germain. Ce dimanche, Tony Vairelles a plaidé en faveur d’une reconnaissance publique du club parisien vis-à-vis de son futur ex-attaquant. Et il a livré ses explications en prenant exemple sur ce qui s’était passé pour lui du temps où il était joueur du Racing Club de Lens. « Je n’ai pas pu faire mes adieux au public lensois quand je suis parti. À l’époque, on était en pleine campagne de réabonnement et on m’avait demandé d’éviter de le dire trop vite et d’attendre. » En partance pour l’Olympique Lyonnais, Tony Vairelles avait donc été privé d’un au revoir en bonne et due forme.

« Ce serait regrettable »

Un épisode qu’il a dit ressentir encore aujourd’hui comme un gros manque. « Ça reste un énorme regret pour moi de ne pas avoir pu dire au revoir à mon public. Un public que j’aimais tant et que j’aime encore. On m’a reproché de ne pas avoir fait mes adieux, on m’a dit : ‘Tu es parti sans nous dire au revoir’. » Après cette triste confidence, le consultant est revenu sur le cas de Kylian Mbappé. « Ce serait dommage pour un joueur comme Kylian, qu’il ne puisse pas dire au revoir à son public. Peu importe les conflits en interne. Ce serait regrettable. […] Qu’on aime ou non Kylian, il a fait des choses pour le club qui restent fabuleuses. Il a été présent dans les moments importants. »

Lors de son annonce vidéo, Kylian Mbappé n’a pas cité une seul fois le nom de son président, Nasser al-Khelaïfi, pas plus qu’il n’a remercié la direction qatarienne. Un oubli jugé volontaire par de très nombreux observateurs, qui sera évidemment resté entre la gorge des personnes concernées. De quoi priver Kylian Mbappé d’un hommage à la hauteur de ce qu’il a apporté au PSG durant sept saisons ?

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *