in

« Je vais te tuer », Al-Khelaïfi risque très gros pour sa menace

« Je vais te tuer », Al-Khelaïfi risque très gros pour sa menace

Fou de rage après l’élimination du PSG face au Real, mercredi, Nasser Al-Khelaïfi a laissé exploser sa colère après le match, s’en prenant aux arbitres mais également à un employé du club merengue.

Le PSG a connu une nouvelle soirée cauchemardesque face au Real Madrid. Dans la lignée de celles vécues par le passé au Camp Nou face au Barça en 2017 ou au Parc des Princes contre Manchester United en 2019 voire à Stamford Bridge face à Chelsea en 2014. Et cette désillusion, provoquée par la défaite 3-1 concédée en fin de match, a peut-être été celle de trop pour Nasser Al-Khelaïfi. Le président parisien n’est en tout cas pas parvenu à maîtriser ses nerfs.

Descendu dans les couloirs de Santiago Bernabeu, le président du PSG a en effet souhaité en découdre avec les arbitres du match. La faute au premier but de Karim Benzema précédé d’une charge de l’attaquant tricolore sur Gianluigi Donnarumma, qui a totalement dévissé sa frappe au moment de dégager le ballon. A en croire Movistar, le dirigeant qatari, fou de rage, se serait à tel point emporter que la police a dû intervenir pour le calmer.

Lire aussi :Gros incident avec Al-Khelaïfi dans les couloirs ! Altercation Neymar-Donnarumma dans le vestiaire ?
 

Et le rapport de l’arbitre confirme les dires de la télévision espagnole. Car Nasser Al-Khelaïfi aurait même cassé le drapeau d’un des arbitres assistants. « Après le match, le président et directeur sportif du PSG, Leonardo, ont fait preuve d’un comportement agressif et ont tenté d’entrer dans le vestiaire des arbitres, indique le texte. Ils ont bloqué la porte et le président a délibérément frappé le drapeau d’un des arbitres, en le brisant », a-t-il écrit, selon Marca.

Leonardo a tenté d’effacer les images

Mais le président du PSG ne s’en est pas seulement pris au corps arbitral. Un employé du Real Madrid aurait également fait les frais de la colère de Nasser Al-Khelaïfi. Selon des sources du club citées par l’agence EFE, le Qatari aurait en effet proféré des menaces de mort contre un salarié du Real qui filmait la scène avec son téléphone. « Je vais te tuer », aurait hurlé le président parisien.

L’UEFA se serait saisie du dossier en demandant à voir les images captées par le téléphone. Des images que Leonardo, lui aussi fou de rage, aurait demandé à l’employé d’effacer les images enregistrées tandis que les gardes du corps de Nasser Al Khelaïfi était calmé par ses gardes du corps.

What do you think?