in

Le vestiaire parisien sous le choc

Le vestiaire parisien sous le choc

De l’aveu même de Luis Enrique, les joueurs parisiens accusaient le coup après le revers concédé ce mercredi sur la pelouse du Borussia Dortmund (0-1) lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions.

Ambitieux en conférence de presse à la veille de la première manche entre le PSG et le Borussia Dortmund, Luis Enrique faisait grise mine à l’issue de la rencontre. Conséquence de la défaite 1-0 concédée par ses troupes.

Lire aussi :Mbappé, le contrôle antidopage qui pose problèmeLucas Hernandez, la terrible nouvelleCe choix incompréhensible de Luis Enrique
Le club de la capitale est désormais dos au mur et le technicien espagnol n’a pas caché sa  déception devant les micros. « C’est le foot. Beaucoup de fois, c’est merveilleux. D’autres fois, ça arrive comme ça. On aurait préféré être dans une meilleure situation. Ça a été une partie équilibrée », a-t-il soufflé au micro de Canal+.

Et à l’en croire, l’ancien Barcelonais n’était pas le seul à accuser le coup. Il en était de même de ses joueurs. « On savait que ce ne serait pas facile. Le vestiaire est un peu affecté », a-t-il expliqué, déjà tourné vers la deuxième manche: « A Paris, on sera très forts et on n’a rien à perdre. »

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *