in

Xavi en veut à mort à un Parisien

Xavi en veut à mort à un Parisien

Le Barça n’a pas digéré. Et surtout pas Xavi Hernandez. L’été dernier, la maison blaugrana a vécu un drôle d’épisode avec la volte-face d’Ousmane Dembélé, promis à une prolongation de contrat en Catalogne et finalement envolé pour le PSG à un tarif préférentiel négocié en amont par les représentants du joueur. Un revers sur tous les plans pour le FC Barcelone.
quarts de finale de C1. « L’entraîneur blaugrana l’a interprété comme une trahison de la part d’un joueur qu’il avait défendu bec et ongles. Aujourd’hui encore, Xavi est déçu par le joueur et estime qu’il a été injuste à son égard », peut-on lire dans les pages de la publication susmentionnée.

Il rêvait de « gagner la C1 avec le Barça »

C’est lors de la tournée nord-américaine de pré-saison du Barça que l’international tricolore a avoué à son coach qu’il quittait le club, ce alors que Xavi claironnait systématiquement devant la presse qu’il disposait du « meilleur joueur du monde à ce poste d’ailier ». « Avant de commencer la tournée, Ousmane avait dit à son entraîneur qu’il allait rester parce que son rêve était de gagner la Ligue des champions avec le Barça », assure AS.

Selon le média espagnol, Ousmane Dembélé a admis à l’époque qu’il partait « en raison du marché et que c’était à son agent de décider ». En cause, la fameuse clause négociée par l’agent Moussa Sissoko pour un départ chiffré à 50 millions d’euros seulement avant le 1er août 2023 – dont la moitié rétrocédée directement au joueur et à ses représentants. Aux dépens du Barça, donc. Depuis, l’institution catalane n’a pas oublié. Et Xavi, qui a connu un exercice bien difficile, non plus.

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *