in

Abidal, kimpembe : hamraoui se rebiffe

Abidal, kimpembe : hamraoui se rebiffe

Au cœur de la tourmente depuis la violente agression dont elle a été victime cet automne, Kheira Hamraoui a décidé de porter l’affaire devant la justice.

Restée plus de deux mois sans jouer suite à son agression début novembre, Kheira Hamraoui ne chôme pas depuis son retour à la compétition, le 23 janvier. Redevenue incontournable dans l’entrejeu parisien, la joueuse du PSG s’apprête également à retrouver l’équipe de France, près de trois ans après sa dernière sélection. Mais si l’ancienne Barcelonaise est sous les feux des projecteurs, c’est évidemment en raison des révélations autour de sa vie privée.

Lire aussi : Hamraoui, un message sans équivoque

 

Après avoir vu sa liaison avec Éric Abidal mise en lumière par les investigations des enquêteurs, provoquant l’explosion du couple Abidal, Kheira a vu ces dernières semaines plusieurs enregistrements audio fleurir sur les réseaux sociaux. On l’y entendrait la Nordiste s’exprimer au sujet de sa liaison avec Éric Abidal, mais également Presnel Kimpembe, avec lequel elle aurait également eu une aventure, ou Samuel Umtiti. Des révélations qui dépeignent un tableau forcément peu flatteur.

Molina s’en délecte

L’avocat de Kheira Hamraoui a d’ailleurs annoncé que la joueuse du PSG avait déposé plainte contre Romain Molina et Marc Blata. Le premier, qui avait publié une vidéo très remarquée sur le sujet, est visé pour « harcèlement moral », « publication en vue d’influencer des décisions juridictionnelles » et « diffamation publique » tandis que le second, à l’origine de la diffusion de plusieurs enregistrements audio, doit faire face à une plainte pour « atteinte à la vie privée », « diffusion de fausse nouvelle » et « diffamation publique et injure publique ».

« Marc Blata a publié des enregistrements sonores imputés à tort au footballeur de renommé, Presnel Kimpembe, dans lequel quelqu’un se faisant passer pour lui, dit avoir eu une relation intime avec Madame Hamraoui, relève encore le conseil de la joueuse parisienne. Cette publication a été suivie de nombreux messages de haine à destination de cette dernière. Monsieur Kimpembe a confirmé la fausseté de ces enregistrements par un communiqué du 2 février 2022 », a fait savoir l’avocat de l’internationale tricolore.

Quant à Romain Molina, il lui est reproché d’avoir porté dans sa vidéo « de nombreux propos diffamants et mensonges concernant Madame Hamraoui, engendrant à nouveau une vague de propos haineux sur les réseaux sociaux ». « Un peu plus, et c’est moi qui ai ordonné l’agression de Kheira Hamraoui en réalité ! Maître, vous me tendez une si belle perche. Merci, et on se verra avec plaisir au tribunal car vous me donnez de quoi attaquer et faire mouche ! », a d’ores et déjà affirmé le journaliste lanceur d’alertes.

What do you think?