in

Mbappé, le coup de gueule de Galtier

Mbappé, le coup de gueule de Galtier

L’entraîneur du Paris Saint-Germain n’accepte pas que l’on puisse penser que Kylian Mbappé, depuis sa prolongation de contrat, serait au-dessus du Paris Saint-Germain.

Alors que la trêve internationale a débuté pour tous les clubs, en raison de la Coupe du monde 2022, Christophe Galtier était de passage sur RMC ce mardi soir. L’entraîneur du Paris Saint-Germain a fait le bilan de ses premiers mois à la tête du club de la capitale. Et parmi tous les sujets évoqués, celui de Kylian Mbappé l’a obligé à une certaine mise au point.

Galtier réfute ainsi le fait que Mbappé puisse désormais se situer au-dessus du club, avec le contrat monumental qu’il a signé cet été au moment de sa prolongation.« C’est faux, répond le coach parisien. Kylian a pris une décision difficile à prendre. Évidemment qu’il est amoureux du PSG, mais il avait un regard très attentif sur le Real Madrid. Merci pour notre Ligue 1, pour les joueurs, pour moi. Est-ce qu’il est au-dessus du club? C’est faux. »

« Il incarne le projet, indique Galtier. Il ne peut y avoir aucun doute sur cela. Quand je dis qu’il incarne le projet, ce n’est pas qu’il est au-dessus du club. Il est au même niveau que tous les autres joueurs, que Leo Messi qui a une carrière incroyable, qui est le plus grand joueur de l’histoire du football. Kylian est au même niveau que Neymar. »

« Si vous voulez gagner, vous ne pouvez pas sortir Messi, Neymar et Mbappé »

Galtier sait toutefois qu’avec Mbappé, Messi et Neymar, il dispose d’un trio d’étoiles qui doit être la grande force de son équipe. « Quand vous avez ces trois joueurs de qualité incroyable, il faut jouer avec leurs qualités. C’est autour d’eux qu’il faut construire, confirme-t-il. Ma réflexion sur le système à trois milieux vient aussi de là. D’autres animations peuvent arriver. »

Galtier a aussi donné quelques éléments pour comprendre la façon dont il gère les trois stars. « Au Japon, j’ai réuni Leo, Ney et Kylian, raconte l’ancien coach de Lille et de Nice. J’ai abordé ce sujet (de jouer tous les matchs), avec le calendrier très particulier. Ils m’ont appris une chose. Ils m’ont dit: ‘Au moment où vous voulez nous sortir, c’est le moment où l’adversaire est en train de lâcher et que ça devient plus facile pour nous. C’est là où on va prendre un énorme plaisir à en rajouter un.’ Je leur ai dit qu’il y aurait une gestion à un moment donné. (…) Mais à un certain moment, si vous voulez gagner, vous ne pouvez pas sortir Messi, Neymar et Mbappé. »

What do you think?