in

Mbappé, un « problème » chez les Bleus qu’il va falloir régler

Mbappé, un « problème » chez les Bleus qu’il va falloir régler

Kylian Mbappé a évoqué la question des droits à l’image, qui est un sujet à la fois en club et avec l’équipe de France. L’attaquant du PSG s’est permis de passer un petit message à Noël Le Graët, le président de la FFF.

Kylian Mbappé est un as de la formule. L’attaquant du Paris Saint-Germain a évoqué la question des droits à l’image, qui est un problème mais qui n’est pas un problème si on a bien compris ce que le prodige de Bondy a voulu expliquer en conférence de presse.

« Avant ce rassemblement de mars, personne n’a fait un article sur les droits à l’image. Il a fallu qu’il se passe ce truc pour que ça devienne un sujet », a d’abord expliqué Mbappé au sujet de son refus de participer à une opération commerciale avec un sponsor des Bleus qui ne lui plaisait pas. Puis le Parisien a assuré que cette question des droits à l’image, qui a également été beaucoup discutée dans les médias pour évoquer son avenir en club, n’avait pas pesé dans sa décision. « On a parlé de projet sportif des mois, d’image pendant des heures et d’argent 5 minutes », a-t-il assuré.

Lire aussi : Mbappé: ‘Mon histoire à Paris n’est pas terminée’

Mbappé sait toutefois que le sujet est sensible. « Il y a eu ce petit quiproquo en sélection mais qu’on va régler très vite. On ne va pas se créer des problèmes pour rien », a reconnu le champion du monde 2018, qui assure qu’il n’a pas l’intention de partir en guerre contre la FFF.

Mbappé, un message pour la FFF

« Le football a changé. Il y a une nouvelle vague qui est arrivée et c’est juste de donner un droit de regard sur notre nom et ce à quoi il est associé. Je ne demande pas grand-chose, je veux juste gérer ma carrière comme je l’entends avec les valeurs que je veux prôner, explique-t-il. Je ne veux pas révolutionner le football, je n’y arriverai pas, ce n’est pas combat. J’ai déjà pas mal de soucis à me faire en gérant ma carrière. »

Mbappé s’est tout de même permis une petite phrase au sujet de Noël Le Graët, qui avait critiqué sa prise de position (*). « Le président a parlé, j’ai entendu. Oui, j’ai entendu », a lancé Mbappé, avec un ton assez ferme. « Il n’y a pas de problème, mais on va régler ce problème rapidement avec intelligence et respect. » C’est ce que réclame Mbappé. Le message est passé.

(*) « S’il n’accepte pas le fonctionnement, il n’aura pas d’argent, c’est tout. Les joueurs ont 30% de ce que donne la Fifa. […] Kylian, franchement, je ne joue pas aux faux culs, je l’aime vraiment beaucoup. Je crois qu’il respecte la Fédé. Mais le football n’est pas un sport individuel », a confié Noël Le Graët.

Lire aussi :Mbappé, une humiliation pour PerezLe drôle de message de Mbappé au Real MadridMbappé ne vivra jamais « son rêve de gamin »

 

Pauline Schmitt

Written by Pauline Schmitt

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *